Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 22:16

finestbrouillon1.jpgCerise,et ceux qui passeraient par ici, je sais que mes propos sont parfois hasardeux et surtout trés contradictoires, je sus consciente des paradoxes quicomposent ma réflexion. J'écris ce que j'ai dans la tête au moment où j'écris, et parfois je peux comprendre qu'il doit être difficile de me suivre....Il est peut être aussi lassant de lire les fluctuations de mes pensées. Peut-être qu'en me lisant on a l'impression que je n'avance pas, ceci est faux. L'évolution est certes lente, mais elle est là. C'est précisément pourquoi je suis encore là, aprés 5 ans passés entre les différents services hospitaliers, entre les psys et les médecins, les centres d'urgences, le squat, la drogue, l'alcool à foison, et un passé que je cherche à fuir à tout prix.
Je ne ferai pas la fille qui a tout fait, ni la victime. J'écris spontanément. C'est aussi pour moi que j'écris, ça me sert de repére, de bilan aussi. Laisser une trace. J'en ai besoin. Par ces mots je ne veux pas me justifier et je n'ai pas à le faire, cet espace est mien, mais j'avoue que parfois j'éprouve moi aussi de l'incompréhension parfois. Je note le maximum pour me souvenir. Si il vous plait de me suivre, je vous en remercie vivemen et en suis flattée...J'aimerai tant que cet espace soit utile. 
Par ce blog, je ne prône ni l'anorexie, ni nimportequelle autre addiction, au contraire. J'ai tant de mal à me séparer d'elles que je ne le souhaite à personne, l'anorexie est une maladie réelle, même si je ne suis pas une anorexique mentale [je ne passe pas ma vie sur la balance et les troubles de mon comportement entament aussi d'autres domaines auto-destructeurs],mais je sais quelle souffrance elle engendre. J'en paie les conséquences aujourd'hui et jesuis hospitalisée depuis 5 mois maintenant.  Tout cela a débuté il y a plus de 5 ans, et il me semble que tous ces troubles sont tellement ancrées en moi qu'il est normal que la guérison ne se fasse pas du jour au lendemain. C'est plus complexe que ça.Alors oui, le moral se laisse aller à fair eles montagnes russes, mais je ne vois pas bien comment il pourrait en être autrement, aprés toutes ces blessures.
Merci de continuer à me soutenir, merci pour vos mots, votre soutien, vos encouragements.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Laure 02/09/2007 10:50

Bien sûr que tu avances, mais je te rassure, tu n'es pas la seule pour qui c'est long! J'espère que la fin est proche pour toi, que bientôt tu vas retrouver une vie digne de ce nom !Ne perds pas espoir surtout et continues de te battre 

fred 02/09/2007 05:33

Bonsoir Jolie Orchidée.Tout d 'abord laisse moi te dire que personne ne peut se permettre de te juger.Aucun de nous. Même ceux ou celles qui conaissent ou ont connu les épreuves que tu traverses.Chaque individu est différent des autres et donc vit et endure les choses de manière différentes.Quand je te lis , je reste à chaque fois admiratif devant le courage que cela te demande d 'écrire sur Toi.Je serais surement incapable d' en faire autant.Ton évolution est lente? la belle affaire....Elle se fait a ton rythme , mais elle se fait quand même et c ' est tout ce qui compte. L 'important , c 'est que tu t 'en sortes.Si c 'est demain, et bien je fais péter le chanpagne! Si c est dans six mois le champagne attendra six mois , mais il pétera quand même!! ;-)Aucun de tes écrits n 'est lassant .Chaque lettre , chaque virgule que tu laisses ici est une partie de toi et à ce titre mérite tout le respect que l on peut lui accorder.Biensur il y a des jours ou ton moral est au top et d 'autres ou il est au flop...Personne ne te juge, je te le répète.Tu n as pas a te justifier  vis à vis de qui que ce soit , tu as bien raison. Tu es comme tu es. Et c est comme ça qu on t aime.On t' aimera dans la difficulté comme dans la victoire ,exactement de la même manière.Personne ne te mets aucune pression , c' est toi qui choisis la cadence.Tu courres , on galope derrière toi. Tu reprends ton souffle et bien on se repose a tes cotés. Tu es une femme libre , et à ce titre personne ici n 'entravera cette liberté.On a tous envie que tu guérisses.Bien sur que ca me fait mal a chaque fois qu' il t arrive quelquechose de negatif.Je prendrais mille coups de rasoir plutôt que tu ne penses à en prendre un seul. Est ce que ca me donne le droit pour autant de critiquer ton geste?Jamais.On est là pour toi ...Et pas à cause de toi.La seule cause que je vois ici c 'est la tienne. Et tu peux être sur que si on se bat, c 'est biensur contre l anorexie, mais c est d abord pour Toi...Tu vois , c est toi le général et nous les soldats...;-)Et un général comme toi on se bouge pour le sortir de l'enfer.Tu es quelqu un de censée et de clairvoyante et malgré les tourments qui te rongent tu as toujours une vision juste des choses .Le seul souhait que je peux exprimer est que tes blessures cicatrisent.Et que ta gérison se fasse pour que tu puisses avoir la vie que tu mérites.Je te souhaite une bonne nuit jolie fleur.FredPs: Méprise les critiques et l' incompréhension des autres.Ils ne méritent pas ton attention. Mais ne t' inquiète pas , toi, tu as toute la notre.;-)

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier