Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 17:27

Boulimie de pensées, fuite d'idées pas si constructives que ça.
Je ne suis pas retournée au centre, j'ai préferé me débrouiller toute seule.
Je pars chez mon père en train, tout à l'heure. Un peu à la bourre dailleurs.
J'ai emmené ma petite soeur au ciné hier, pus on s'est mangé une salade sur le pouce...c'était bien. On a bien ri, je vois les regards sur elle, qui est belle et pleine de vie.  Elle gueule, elle rit, elle me marche sur les pieds, elle m'emmène, me prend la main, me montre des magasins inconnus, elle me parle de ses amours, se compare à moi dans la glace et éclate de rire, elle qui aimerait m'en "donner un peu" pour équlibrer tout ça. Elle qui a des courbes généreuses, elle crie quand elle pose sa tête sur mes épaules et que les os lui rentrent dans les joues.

C'était bien.
J'ai fini par reprendre mes médicaments, que j'avais arrêtés d'un coup lundi dernier. C'est débile, parceque le résultat est pas fameux.

Je passerai le nouvel an sur Lille chez un pote qui invite tout le monde. Soulagée de l'organisation, je n'ai plus qu'à apporter ma présence, me voila plus sereine.


[Résultats des analyses sanguines négatifs. Taux de potassium tout petit, j'imagine que les vomissements n'y sont pas pour rien, fréquents en ce moment. Tant pis.
Je reprendrai docilement les énormes cachets de potassium.]



Partager cet article
Repost0

commentaires

Lisanka 30/12/2007 12:28

Merci pour ton ch'tit mot qui m'a fait super plaisir! toi aussi, prends soin de toi (la formule consacrée), laisse le temps au temps et ne te mets en aucun cas la pression pour faire ce que tu penses qu'on attend de toi. Heureuse que tu aies pu passer de bons moments avec ta soeur,Bises et passe un bon réveillon;Lisanka

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier