Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 15:13
Week end tranquille, ça fait du bien et c'est rien de le dire..
Trêve en ce début d'année, petit sursis.
Je suis retournée mardi dernier au centre, où ils m'ont chouchouté à mort, avec ma ptite tête de décalquée; on aurait dit une tox en manque^^ Alors j'ai senti qu'ils étaient présents pour moi, à mon écoute même si  je ne dis rien. Ils sont là pour m'aider.
Le fait d'avoir dégringoler tout d'un coup, de rechuter en grand,  m'a peut être permis de prendre du recul, et il me semble que c'est une bonne chose...raisonnable pour une fois.
J'ai pas envie de retrouver toutes ces filles morbides que j'ai vues au CITD  lors de mon premier rdv.
La fois dernière j'ai pu y échappé en tenant tête, mais je ne sais pas si j'aurai encore la force de le faire, et si je continue comme ça je n'aurai plus le choix.
°0[bad triP]*

Je vais mieux (même si c'est subjectif) , les vacances ont été un peu angoissantes, même beaucoup [parcequ'avec des tout petits problèmes j'arrive à en faire des catastrophes], mais là, j'avoue que je suis plutôt sereine, et même bien dans mon corps...Je sais que ce sentiment est malsain, parceque si mon corps me plait c'est qui'l disparaît.
Mais.
Je me plonge dans mes études, je reprends pied avec la réalité, mes proches, mes amis. La vie.
Même si c'est le temps d'un e journée, d'un week end ou quelques semaines, c'est à prendre.
Alors je m'engouffre dans ce vent , je m'envole vers le plaisir et le calme, sans lames ni vodka ni bouffe ni rien.
Apaisée....SNV80086.JPG

Des pensées...merci de me lire et de m'accompagner tout au long de ce parcours tortueux.
Partager cet article
Repost0

commentaires

tibouh 13/01/2008 20:43

bonsoir ma belle,depuis longtemps je suis ton parcours car ton histoire, ton combat me touche beaucoup peut-être car nos histoires se ressemblent...Ce soir, je décide de te laisser un petit mot, une toute petite trace insignifiante mais voilà quoi, je suis vrmt heureuse de lire ce post, j'espère du fond du coeur que ce vent serein t'emportera avec lui.je t'envois tout mon soutien...

figurine 13/01/2008 19:00

il y a certaines choses dans ce que tu dis , que je crois comprendre . c'est toujours lorsqu'on est vide et rien , qu'on ne s'autorise rien , qu'on a été obéissante avec cette petite voix qui nous dit " ne mange pas " ,( mais obéissante et fidèle à quoi et surtout à qui en réalité ? ) qu'on se sent bien , ou du moins qu'un apaisement est possible , que la communication avec ceux que l'on aime est possible aussi . mais en réalité tout ça n'est qu'illusion . moi je n'arrive pas à l'oublier que tout ça est faux et ça me tue .en créant le vide dans notre corps , on fait advenir une distance avec quelquechose et quelqu'un qui nous dévore ( d'amour .toujours ) , on fait la place pour qu'advienne un manque nécessaire pour avoir un peu de liberté pour être soi , pour exister . c'est pour ça que l'anorexie nous permet d'exister plus qu'avant . c'est étrange car dans tes paroles et sur tes photos je reconnais mes propres mots ( de la 1ère année des troubles ) , mes propres poses aussi sur les photos . enfin bref , je voulais juste te dire ça . fais courage , il y a une force en toi qui ne demande juste qu'à se détourner de la cible d'aujourd'hui .

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier