Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 15:03


_23/03/2006 : Entrée en urgence à l'hôpital Fontan de Lille (Centre d'Accueil et de Crise)
_27/03/2006: Transfert à l'EPSM (établissement publique de santé mentale...l'HP) d'Armentières.
_04/06/2006: Sortie
_15/06/2006: Entrée au foyer post-cure....pas de sortie envisagée maintenant
_POssibilité d'intégrer le CITD de Lille.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TYPOLOGIE
DES ETABLISSEMENTS SPECIALISES

Le document qui suit constitue une présentation synthétique et non exhaustive des structures d’accueil des personnes handicapées (Source principale : le dictionnaire du handicap).

Etablissements sanitaires

Les établissements sanitaires dispensent des soins. Ils assurent une prise en charge médicale. L’équipe professionnelle est constituée de médecins, auxiliaires médicaux, psychologues, assistantes sociales, pédagogues, rééducateurs.

Objectifs : dépister, traiter et rééduquer des enfants handicapés de moins de six ans qui présentent des déficiences sensorielles, motrices ou mentales.

Objectifs : dépister de manière précoce et traiter des enfants (de la naissance à 20 ans) dont l’inadaptation est liée à des troubles neuropsychiques, psychomoteurs, orthophoniques, ou à des troubles du comportement, en vue de les réadapter tout en les maintenant dans leur milieu naturel (sans hospitalisation).

Centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelles

Etablissements de moyen séjour très diversifiés (spécialisés / polyvalents ; public d’adultes / d’enfants ; hospitalisation complète / de jour…)

Centre d’hébergement pour enfants et adolescents, complémentaire de l’habitat familial.

Hôpital de jour

Objectifs : traiter dans la journée des malades mentaux qui vivent chez eux ou dans leur famille. Eviter la rupture des patients avec leur milieu social et familial, tout en mettant en oeuvre des interventions psychothérapeutiques, sociothérapeutiques et chimiothérapiques.

Foyer de post-cure

Structure extra-hospitalière, transition entre l’hospitalisation psychiatrique et la reprise d’une existence ordinaire

--------------------------------------------------------------------------------------------------------


SNV80161.pngTofie, voila, j'éspère que tu as pu dénicher ce que tu voulais.
Je suis actuellement au post-cure, et n'ai pas de sortie prévue....C'est pas mal comme structure; nous sommes une dizaine, des patients pour la plupart stabuilisés et donc en voie de réinsertion sociale. Il y a un suivi socio'éducatif ainsi qu'infirmier et psychiatrique. La fréquence varie selon les cas, les permissions et les visites aussi. Lors des premiers jours un contrat est établi avec le psychiatre, et s'il y a rupture de contrat c'est la sortie assurée, ou le renvoi à l'HP. Dans l'ensemble la structure repose sur la dynamique de groupe et à l'autonomisation aussi (le but ultime étant de sortir et de se démmerder seul) par le biais d'activités diverses.
J'y suis en hospitalisation à temps complet (certains ne viennent que quelques fois pour les activités et ne sont pas obligés d'en faire plus),  je suis suivie de près au Centre Médico Psychologique, je fais des activités au CATTP (Centre d'Accueil Travail à Temps Partiel), et comme je l'ai écrit plus haut, je suis contrainte à faire appel Au CITD pour me sortir des TCAs. ça, par exemple ça fait partie de mon contrat et...si je veux rester ici il faut que je m'occuppe de mon anorexie et autres addictions.
Voila, si tu as d'autres quastions n'hésite pas [les autres aussi dailleurs]...

Et si quelques fois vous étiez un compagnon nordiste paumé...prendre contact ici.

PS: il est possible de se faire soigner en ambulatoire, soit la journée soit la nuit si t'arrives à gérer ton taf. Tu en conviendras avec le médecin, tout au moins pour en parler. Cependant, il me semble que lorsqu'on bosse l'hospitalisation est considérée comme un arrêt de travail et donc le boulot est suspendu...
Mais, ceci dit, moi j'ai déja bossé même en étant à l'hosto, faut juste s'arranger pour  un compromis.
Voila...

Et en tous les cas, aujourd'hui j'en suis convaincue, s'en sortir seule est utopique, et dévastateur.
Alors...un petit appel à l'aide parfois...y penser. A se sauver. A accepter les mains tendues.
Partager cet article
Repost0

commentaires

tofie 22/01/2008 00:28

merci bcp pour toutes ces infos!en fairt j'habite bordeaux...est ce que ce te dirai de papoter sur msn un de ces 4??bisous

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier