Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 17:35
anor1.jpgJe retourne au foyer ce soir. Aucun courage, et c'est pas rien de le dire, j'ai déja envie de gerber rien qu'à y penser.
Une lourde semaine m'attend, pleine de RDV décisifs et de promesses.
Complétement flippée.
 Un peu fébrile, ouis je me trouve  énorme, je me sens grosse et bouffie [ces mots ne sont pas à prendre en compte]. Je ne peux dire à personne que je me sens GROSSE, la peur au ventre de me prendre une tarte, même si objectivement je trouverai ça mérité.
J'ignore mon poids depuis un moment, j'ose même plus regarder, hésitant entre une jubilation malsaine et une trouille d'enfer.
Des fois j'ai envie de me dire qu'on s'en tape et que rien de ça ne compte mais c'est tout à fait utopique. Pas la peine de se mentir.
Alors ce soir je pars, un peu torturée, en fait, beaucoup. Nauséeuse.
La hantise d'y retourner ce soir, de retrouver les autres, de reprendre les RDV psys, puis accepter avec sereinité que vendredi j'ai RDV avec mon pére et me convaincre que tout va bien se passer, qu'il n'y a pas de raison que ce soit autrement, même si je sais que rien n'y fera, que je suis déja angoissée à l'idée d'angoisser.

Que demain j'ai RDV avec une assistante sociale pour pleurer sur mes dettes qui n'aident en rien, et puis
vas t'en expliquer que tu ne peux pas t'empêcher les crises compulsives d'achat de fringues ou pire, de bouffe. Surtout que pour les fringues, tu te trouveras toujours trop grosse pour les porter, et que la bouffe tu l'auras vomie avant même de l'avoir digérée.
Bref, autant blancer ton fric à la poubelle direct.

Je n'ai pas tellement de mots ce soir, j'avoue que je suis un peu embourbée dans mes maux et qu'écrire n'est pas simple dans ce cas présent.

Alors je vous souhaite à tous une trés bonne semaine, et moi je m'en vais préparer mes affaires avec la plus grande peine du monde



Partager cet article
Repost0

commentaires

Liza 28/02/2008 01:03

Ma petite orchidée chérie, j'ai pas le choix il faut que je supprime ce blog et les autres aussi, trop compliqué de t'expliquer pourquoi, ça me fait tellement mal rien que pour toi ... mais je te retrouve sur lizablues, le seul que je puisse garder, et je te donne mon e-mail : lizaseagirl@yahoo.fr . Ecris-moi dès que tu peux je t'enverrai le texte intégral, tu as ma promesse et une promesse c'est sacré, je sais combien c'est important pour toi et je t'aime ma puce . Je serai toujours là pour toi . Gros bisous entre mes larmes, je te serre sur mon coeur .Ta Liza

Jef (20six) 27/02/2008 18:24

quand on ne   se  souvient  + trop pourquoi on angoise, les problèmes sont alors peut-être bien en train de s'attenuer...  

missbulles 27/02/2008 14:01

Donne nous vite de tes nouvelles... Bisous plein d'oxygène et de courage !

orphee 26/02/2008 20:54

Mon ventre se tort, me coeur se serre en lisant ces mots... Je suis si triste de te voir dans cet état d'esprit alors que tes derniers post étaient un peu plus optimiste.COmme toujours je ne parviens pas à trouver les mots justes, les mots qu'il faut, je peux juste dire que je viens très régulièrement, que je lis toujours avec interet tes mots décrire tes maux.Tu as une belle écriture, une belle âme, un beau corps, un beau visage.oui tu dois l'entendre, le lire, nous te le diront autant de fois que nécessaire, nous te dirons cette vérité, anorchidea tu es belle, TU ES BELLECourage, sois forte, tu sais que tu es entourée de gens qui t'aiment, te soutiennent, de personnes qui sont là pour t'aider et d'autres qui te soutiennent dans l'ombre, via "la toile", je fais partie de ces derniers.Je me fais violence pour t'écrire, car je te lis depuis longtemps comme tu le sais et j'ai toujours peur d'écrire le mauvais mot, d'être maladroite dans mes propos... Mais il faut que tu le saches, tes mots me touchent et ton histoires, tes histoires, tes posts, ton blog fais parti de mon quotidien, une sorte de refuge...Merci pour "ça"Au plaisir de te lire, ici, via mail ou sur mon blog da moi une nouvelle fois, tes commentaires sont si touchants, et crois moi, je les reçois avec beaucoup d'attention et d'interet, autrement dit tu ne parle pas dans le vide.Bon courage pour la suite*Take care*

tibouh 26/02/2008 19:43

Juste un passage et toutes mes pensées s'envolent pour toi... Courage, continue à ta battre!

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier