Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 18:59
J'ai réussi à obtenir une perm pour dormir ce soir chez ma mére...et ça a marché, faut dire aussi que cet infirmier je me le suis mis en poche, et je profite de sa gntillesse pour repartir à l'assaut chez moi. Pour un soir.

Sortir
prendre l'air est l'une de mes obsessions, je me sens tellement opressée *là bas*, pas d'oxygéne, juste un ramassis de malades qui se trainent pour aller regarder "Derryck", (ou "Rex" aussi, des fois, pour changer niark), qui sentent mauvais, et qui ne font qu'attendre que le temps passe, ils dorment beaucoup aussi, j'avais oublié. Bref, on n'a pas les mêmes attentes, les mêmes projets, les mêmes vécus...
Le vécu.
Difficile d'en parler. On a tous conscience que si l'on est hospitalisés, c'est qu'il y a des casseroles derriére, sordides  si possible.
Du coup c'est simple, nos sujets de discussions concernent la bouffe, le temps qu'il fait, le traitement, le foot aussi, des fois.

Depuis que je suis  rentrée la derniére fois, j'ai peint, beaucoup, vraiment beaucoup, comme une boulimie de couleurs sur des supports divers, à vrai dire ces pulsions sont à assouvir rapidement, alors je prends le premier bout de carton qui traine et je gribouille dessus. Des fois c'est tout noir. Des fois on voit même plus ce que c'est. Des fois, il ya des effets qu'on avait pas prévu et que l'on peut exploiter par la suite...il y a des toiles que je délaisse quelques semaines puis je reviens dessus...bref c'est l'éclate  experimentale  XD ....bouillonnnement d'idées pas toujours canalisables ;p

Petit point noir...Je n'aurai pas mon année de psycho on peut en être sûr.

Han.


Je préfere dessiner plutôt que de penser à l'année prochaine.
En mode autruche, fermons les yeux!

Sinon le corps va un peu mieux mais il faut surveiller la tension de prés et j'ai re-eu (ça se dit ça, re-eu?) des cachetons de potassium à la pelle, des vitamines qui servent à quelque chose que j'ignore, un suivi de prés, des permissions écourtées...et aussi  des pleurs et des cris, des claques qui se perdent, des paroles assassines et de la tendresse qui réchauffe...
J'ai fait des analyses de sang dont je devrais avoir le résultat dans peu de temps. Je croise les doigts pour qu'elles soient bonnes, qu'on me foute la paix et qu'on ne me parle plus du CITD. Dans mes rêves.

Cette nuit j'ai rêvé qu'il y avait des
grosses araignées noires et poilues (vous voyez les quelles) qui sortaient tranquillment de ma bouche. Horrible.


PS: Bon, j'avais des photos à mettre mais mon ordi portable m'a délibérement lâchée, deux solutions...
_Soit il est mort et j'ai perdu tous les textes que j'écris depuis  3 ans tous les jours, ainsi que mes photos, ma musique....et je fait une dépression...
_Soit il n'y a que la batterie à changer et ce serait le paradis :p

Une fois on m'a reproché toutes ces photos dans un commentaire. Oui, j'en mets beaucoup. Principalement de moi. Je ne me complais pas dans ma "maigreur" (je doute de ce mot) mais je veux qu'on le regarde, qu'on le voit, qu'on l'observe, qu'il ait un sens. Je veux le montrer, le montrer à tous, regardez comme c'est moche et rendez vous compte de la folie qui nous prend en otage jusqu'à la mort, celle qui nous fait croire que la perfection existe, qu'en étant plus légére sur la balance tout irait beaucoup mieux, mais non, que dalle de tous ces beaux idéaux.

J'aimerais que ce blog serve à quelque chose.

En tous les cas il m'a permis de faire de belles rencontres, même si c'est virtuel. :)

Bon week end à tous

A.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Liza Peninon 07/04/2008 03:09

Mon orchidée que j'aime tant, je te ressens par coeur, je te devine et te sais par le coeur, tout ce que tu as écrit est poignant, fort, violent, doux, juste ... et si vrai . Je connais tellement en profondeur toute cette douleur, le Temps, il fait tic-tac et ça cogne dans nos têtes ... mais on n'y peut rien . Moi au lieu de le tuer je l'ai laisser ... presque ... me tuer . Mais plus maintenant . parce que tu existes, parce que tu es mon âme-soeur, soeur de combat, toi et ton courage, ton intelligence, ton hypersensibilité, ta force et ta fragilité, toi à qui je ne peux que répondre en écho, tu sais, la nuit dernière, épuisée, j'ai refait mon premier dessin sur lizablues, va savoir pourquoi ... il fallait que je le fasse, et puis j'ai pas vu kle temps passer, mais pour une fois, pas eu d'angoisses, même si tout ce que tu décris m'a rattrapée après, je t'écoute me dire que je vis ... et rien que pour ces moments qu'on partage, ce coeur-à-coeur entre nous qui nous battons avec/contre notre corps . Toi, ma puce chérie, ne laisse jamais le temps t'abimer autant que moi . Tu es la VIE même, tu es ce coeur qui bat, cette âme, cette unicité, cette créativité diluvienne, tu écoutes ton coeur, on est ensemble ... mains dans la mains, entrecroisées . C'est comme ça qu'on doit tout faire pour la vivre quand même, notre vie, être plus fortes que cette putain de maladie qui nous fait nous faire tant de mal . Je t'aime fort ... te serre dans mes bras sans force . Gros gros bisous ma jolie petie orchidée ..., E., ... Ta Liza forever

Anna 06/04/2008 17:43

Alors déjà je voudrais juste te dire que je te soutiens de tout mon coeur ,honnêtement et je ne veux pas que tu prennes mal ce que je vais te dire!parce que ça ne va pas être très gentil et que tu le sais mais j'ai besoin de te le dire.tu as un jolie visage mais tu es moche,tu souffres ,je peux le comprendre mais il y a un moment ou il faut arrêter de s'appitoyer sur son sort ,se reprendre en main et aller de l'avant.des tas de gens souffrent sur cette planète ,tout le monde a ses problèmes mais il faut aller de l'avant même si c'est dur ,même si on n'en a pas envie ,même si notre passé nous retient ,justement c'est la passé il faut penser à maintenant et à ta famille pour qui ça doit être aussi dur que pour toi.des enfants meurent de faim dans le monde alors cracher sur la nourriture c'est vraiment égoïste.profite de la vie ,t'en as pas 36 et t'es en train de te la gâcher,il y a des choses tellement belle sur cette terre il n'y a pas que l'alcool,les cigarettes et la drogue.voilà j'espère vraiment que tu n'aura pas mal pris mon commentaire qui n'est pas méchant sache le il n'y a aucune méchanceté il y a juste de l'incompréhension ,j'ai vraiment l'impression que tu es égoïtes en lisant ton blog pourtant tu dois être quelqu'un de gentil je n'en doute pas.et arrête d'être égocentrique ,tu n'est pas belle ,tu es  squelettique(ce qui est égal à laid) grossis (pas jusqu'à devenir obèse bien sûr!)tu seras nettement plus jolie et au moins les gens te respecteront car tu auras fait preuve d'intelligence.alors je sais très bien que tu sais tout ce que je viens de dire,et peut être vas-tu me détester ,je sais que ce n'est pas en te disant "grossis" que tu vas le faire mais je t'en supplie reprend toi ,respecte ton corps,ne gâche pas ta vie.en espèrant que tout s'arrangera et que tu profiteras de la vieau mieux de rester enfermer dans un centre,quand on veut on peux ,tu veux pas?force toi!^^ bisous et bon courage.

[AnO]rchiDeA 07/04/2008 16:32


Anna je comprends tout à fait ton point de vue et en suis pleinement consciente. Tu ne dois pas être la seule à penser que je suis égocentrique et que je fais tourner le monde autour de mon
nombril. De l'extérieur j'imagine que l'on doit penser que je me complais dans cette situation. Pourtant tous les jours me coutent, parce qu'à la moindre marque de faiblesse, c'est plus fort que
moi, je chute. Facile de dire "plus fort que moi", je sais. Je sais qu'en Somalie la famine persiste, qu'il y a la guerre en Irak, que les femmes afghanes continuent à se faire lapider, que le sida
tue des milliers de personnes, que le cancer fait des ravages. Mais ça ne change rien à la situation, j'ai toujours le même passé. Comme vous tous aussi. On a chacun nos souvenirs plus ou moins
drôles qui nous ont façonné, tels que l'on est maintenant. Pour ma part, on aura beau me dire que les menaces terroristes sont là, ça ne changera rien au fait que j'ai connu le viol et que, enfin
j'ai pas à me justifier, bien sur qu'il faut que chacun relativise, bien sur que je regarde les infos aussi... et que je sais que l'anorexie est une maladie qui résulte d'une faille narcissique,
d'où l'importance de l'image du corps qui peut paraitre démesurée aux yeux des autres. je comprends ton point de vue. Moi je sais qu' heureusement cette facette n'est pas la seule que j'ai, qu'en
dehors de ce blog consacré à l'évolution de la maladie j'ai une vie et qu'il m'arrive de rire aussi, comme tout le monde. Et que je fais des efforts, même s'ils paraissent invisibles. Accepter
l'hospitalisation est déja il me semble un progrès, car c'est admettre la maladie et accepter de l'éliminer. Tout ça est bien plus complexe que ça et je pourrais en débattre pendant des heures,
parce que je suis directement touchée et que je sais ce que c'est, sans vouloir faire celle qui a tout vécu et tout vu, loin de là. Tous les jours je me léve avec mes kilos en moins et les joues
creuses Anna, et je te jure que ce n'est pas une partie de plaisir, même si j'imagine que de l'extérieur tout cela peut sembler être d'une superficialité accablante. Et j'en suis la première à le
dénoncer. C'est une maladie psychiatrique, disons le, et il est plus facile d'envisager une maladie virale qu'un mal-être psychique, parce que d'un coté, c'est concret, et que de l'autre on tatônne
sans remède certain, que ça dure, que ça ne se soigne pas comme un rhume, que ça demande de la patience, de la compréhension et tout un tas de facteurs. Malheureusement je crois que tant que l'on
n'est pas directement touché par la maladie il est difficile de comprendre et je n'en veux à personne.


orphee 05/04/2008 20:52

J'étais pourtant persuadée d'avoir mis quelques mots sur ce post si beau...Continues tes bulles d'arts, fais-en tout plein, un ciel remplie de bulles d'art, de toi, de moi, de tout ces êtres pour qui la peinture donne des ailes, nous insuffle l'espoir...Merci de tes passages sur mon blog, ces petites bulles que tu déposes sur mon blog et qui sont tant de réconfort.Et puis BON ANNIVERSAIRE 150 articles, ça se fête ;opEt pour la peine, je me tente à faire un gâteau... c'est pas gagné... ;oSCOntinues encore et toujours!

Liza Peninon 05/04/2008 01:29

Ma petite Orchidée ... Tu imagines combien j'ai été plus que bouleversée en te lisant aujourd'hui . Ce sont des mots qu'on prend en plein coeur, surtout venant de toi . Tes larmes pour moi ... jusqu'à l'âme ... j'ai mal de te faire si mal, mais en même temps, si j'avais un rêve, ce serait de t'empêcher de suivre mon chemin, ce putain de Temps c'est l'usure, quand on résiste . Et pourtant, il faut se battre . Contre vents et marées et malgré ou à cause de la souffrance . La rage, le désespoir, la révolte, la haine, contre les prédateurs, je les ai tellement, ces sentiments-là . Mais comme tu l'as dit, nous faire disparaître c'est parachever leurs actes immondes, alors tout faire pour ne pas s'autodétruire . Je paie le prix fort, au fil des années c'est de pire en pire, alors fais quelque chose pour moi, toi qui as pris conscience de tout, je t'en supplie, toi qui peut encore te battre contre l'usure du Temps ... ma puce que j'aime, fais-le, fais tout ton possible . Rallume ta flamme intérieure pour vivre ta vie pour de bon . Je te fais plein de gros bisous, avec toute ma tendresse .Liza

Juliette 04/04/2008 21:30

Pourquoi cette année de psycho, et pas intégrer une école d'Art ?... Montres les ces peintures, s'il te plait, montres en plein, toutes, pleiiiin. J'aime tellement ça :) Publies en des tas et des tas sur ce blog, juste pour le plaisir des yeux... S'teuplait. Je n'ai vu qu'une seule de tes toiles, plus bas dans la page, c'est tellement joli, j'en veux plein, plein, plein d'autres... Ton blog m'a beaucoup touchée. Phrase sans doute trop banale, mais sincère. Je reviendraii... un bisou sur chacune de tes joues. 

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier