Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 23:45
Si la semaine dernière a été tumultueuse, celle-ci est bien calme...c'est presque destabilisant, moi qui aime le mouvement, impulsive et explosive.
Mais surtout, ça fait du bien.
Vraiment.
J'ai pris une permission à durée indeterminée, histoire de passer  quelques jours avec les miens. Experience.
Je ne pense plus, enfin j'essaie. Des nuits toutes blanches, j'en vois encore défiler. Des cicatrices sur les bras découvertes par Maman aussi. Qui me dit,en souriant avec plein d'étincelles de tendresse dans les yeux:
 _"hé ben t'as pas grossi toi hein, mais... mais t'as recommencé!? J'en suis malade, arrête tu vas être marquée à vie...qu'est ce que tu diras à tes enfants?"

Oui, j'y suis repassée, mais c'était un coup de stress, ça faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas fait...je crois qu'il ne faut pas le prendre comme un échec, disons que c'était juste un dérapage, et que ce n'est pas parceque c'est arrivé que je vais continuer. Il y a forcément des phases de regression, maintenant c'est passé, je recommencerai surement, mais je  crois qu'il faut passer outre et ne pas s'y attarder, c'est comme les gens qui font des crises de nerfs, ça passe et tout redevient calme.
Je me sens étrangement sereine. C'est bon. Je m'en délecte. Je passe des moments délicieux. Je fais des trucs cons; je jardine, je marche, je dessine. Je parle à mon chat comme une débile. Je rapporte le petit déj à ma Maman, je lis, j'écris, je regarde bêtement les vaches (remarque, comme ça je me sens moins  seule ave le regard vide) j'ai recommencé à courir, je tente de bronzer malgrè les contre-indications des anti-depresseurs, [suis toute rouge]...

Bon, ok je ne révise pas...j'ai reçu ma lettre de convocation aux examens, j'ai les boules. Parceque je ne sais rien. J'ai bien essayé d'apprendre, de me forcer à bosser comme une dingue, mais c'est pas avec mon traitement que je vais savoir me concentrer, ni avec mes 41 kilos qui me pèsent. C'est une drole d'année qui s'est déroulée...un an d'hospitalisation dépassé. Plein de peripéties en tout genre. Drôle de bilan. L'impression d'avoir survolé cette année, sans en être spécialement l'actrice, mais plutôt la spectatrice. C'est une sensation très bizarre, que j'ai encore du mal à décrire.

Voila, je voulais juste communiquer avec vous l'euphorie actuelle, le plaisir, la satisfaction, la vie.
Parceque ça m'arrive aussi :) Puis il fait beau. Tout le monde embellit lorsqu'il y a du soleil. Des sourires se dessinent, une bonne humeur ambiante.

J'aimerais pouvoir cristalliser cette période.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Diane 10/05/2008 14:37

Je suis ici désormais ma belle http://lesfleursdurien.over-blog.com/

Lyli 09/05/2008 22:34

Merci le Soleil ;)Je marche aussi à la dose de lumière^^Prends soin de toi, je ne suis pas sûre que courir te soit très positif, surtout avec cette chaleur..Bisou.

Blandine 09/05/2008 21:05

Heureuse de pouvoir imaginer un sourire sur tes lèvres...Ce bonheur là, tu verras, un jour il se cristallisera. J'en suis sûre. Bientôt toutes ces choses seront loin derrière toi. Ne t'en fais pas pour les mots que tu as laissé sur mon blog. Ca sort comme ça parfois. On y peut rien. Pas besoin de censurer ce qu'on pense. On le fait déjà bien trop.Je pense à toi.Blandine

Diane 09/05/2008 20:49

Quelques mots jetés au hasard par ici, parce que j'avais besoin de savoir comment tu allais, cette envie étrange de prendre de tes nouvelles...et la solitude, la honte qui me pèse vient d'être pansé...J'ai dérapé aussi, le long de mes côtés, tantôt je me dis que ce n'est qu'un retour en arrière qui ne signifie rien et tantôt je me sens perdue dans ce retour violent en arrière...Excès de violence, suis je donc incapable de la canaliser...Permission indéfinie, peut être pour un retour à la vie avec des trucs au quotidien qui font parfois un mal de chien et en même temps tellement du bien...parce que la vie est là, on la palpe, on la caresse...on la serre si fort pourvu juste que ce ne soit pas son étau qui nous serre... Douces pensées ma plume noirePrends soin de toi        

musicienne88 09/05/2008 18:41

je suis contente de savoir que ça va =)j'aime beaucoup passé sur ton blog meme si on ne se connait pas vraiment.jpeux te demander quelque chose...? comment tu fais quand ça va vraiment pas? Parce que moi en ce moment ça va pas trop, je suis entourée par plein de gens et pourtant je me sens tellement incomprise... et puis je m'aime pas je me trouve enorme :'( :'( et ça me deprime vraimentça doit etre dur d'etre a l'hopital depuis longtemps... j'espere que tu tiens le coupbisous

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier