Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 17:45
Je n'ai pas le temps de vous répondre à tous, mais je peux vous dire que vos commentaires comptent beaucoup et m'ont touchée au plus profond.
ça fait du bien. Un peu de chaleur sur ma peau bleuie. Même en été.
Et puis des nouveaux lecteurs :D
Je repars, replie bagage avec un manque d'envie déprimant.
J'étais bien chez moi.
Mais il va falloir que je me remplume si je veux partir en vacances.
Oui, parceque j'ai des projets...Avec des potes, les meilleurs, ceux de toujours qui me portent à bouts de bras, même quand je suis bourrée. Enfin cela devrait ne plus arriver puisque je suis sensée avoir oublié le gout de l'alccol pure dans l'oesophage. -Pourvu que ça dure-. Mais je veux y croire, parceque quand je me remémore le truc, c'était sacrément dégueulasse.
Vodka pure.
"_Ah ouais tu mets rien dedans?
 _ Non sinon ça me rend malade.
_Ah bon.Ben quand même, c'est fort aussi!
_Ouais. Passe moi le joint steu plait. "
Non, ça non plus ne fera plus partie du quotidien.
Que de belles résolutions.
Je ne voudrais plus être sale.
Je ne veux plus être La dépravée rigolote.
Non, elle, je l'envoie se faire foutre, je la tue, je l'étouffe.
Elle n'est pas moi et ne l'a jamais été.
Il est temps de me retrouver.

Elle était juste la meilleure barriére qui me séparait du monde que je trouvais si effrayant. Aujourd'hui j'ai envie d'en faire partie, plus de le regarder de loin.
Le problème est que plus j'en ai envie plus...je fais tout pour que ça n'arrive pas, mais bon, je crois que c'est un bon point de départ.
L'en[vie].
Et puis, quand bien même, je ne m'attends pas à guérir  [exister] du jour au lendemain. Alors les rechutes seront là, elles poncturont surement ce nouvel élan, ça ne me décourage pas. Plus maintenant. Et puis on ne peut pas "faire avec", ce n'est pas possible, c'est incompatible. Alors, ce n'est pas un combat que je méne, ni la guerre, mais juste un pas. Là, devant.

Courage à tous.
Et un grand merci.
Pour moi, je crois que les sourires ne sont plus très loin.
Les vrais, je veux dire.
...

:)

Partager cet article
Repost0

commentaires

didier 07/08/2008 13:52

je te mets un petit mot pour te remercier d'etre venue sur xian liza te mettras un billet plus long gros bisous petite puce a bientot  didier

sand 01/08/2008 21:02

courage pour le retour forcé ma belleet surtout bonnes vacancesje pars le 12je passerais de temps en temps voir si tu nous a donné quelques nouvellesmême si je trouverais magnifique que tu profites de ces vacances pour tenter de vider totalement cette satanée tête trop rempliejtembrasse fortPROFITE PROFITE PROFITE

[AnO]rchiDeA 01/08/2008 21:34


Yes t'inquiète ma Belle!
Moi je pars le 11 ;)
La tête va se vider je n'en doute pas
Gros becs


orpheeline 01/08/2008 17:21

Je ne t'oublies pas...Un peu en retrait ces derniers temps je l'admet, mais je ne t'oublies pas.Jamais...

Ankylosée 31/07/2008 18:40

Je te souhaite de très belles vacances, un autre air dans le vent des ailleurs.Prends soin de toi.

[AnO]rchiDeA 01/08/2008 21:36


Merci Ankylosée.
Elles seront belles, j'en suis sûre.
Je vais tout mettre en oeuvre pour.
Je t'embrasse


Lou 31/07/2008 16:10

Tu me crois si je te dis que je suis heureuse pour toi ?"Pour moi, je crois que les sourires ne sont plus très loin.Les vrais, je veux dire."Qu'est ce que ça fait plaisir d'entendre ça.  C'est un énorme pas en avant . Non ? Je suis heureuse pour toi, et je t'envoie tout le courage (qui pour le moment ne me sert à rien) dont tu as besoin pour te rapprocher au plus vite de ces "vrais sourires"gros bisou.Lou

[AnO]rchiDeA 01/08/2008 21:37


Oui je te crois et ça fait super plaisir!
J'aimerais tant que ces mots puissent être tiens...
Courage
Je t'embrasse


*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier