Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 11:02

Un film de Jonathan Caouette, avec Jonathan Caouette, Renee Leblanc, David Sanin Paz

(Etats-Unis)
Genre : Documentaire - Duree : 1H28 mn

TARNATION est l'autoportrait psychédélique de Jonathan Caouette, 31 ans, qui, dès l’âge de 11 ans, décide de filmer la chronique chaotique de son enfance dans une famille texane. A partir d’instantanés et de films d’amateur, ce carnet intime décrit la relation qui se noue avec sa mère, Renée, dont un traitement d’électrochocs a gravement altéré la personnalité.Tandis qu’elle passe le plus clair de son temps en hôpital psychiatrique, Jonathan grandit dans des foyers et chez ses grands-parents.

Personellement j'ai trouvé ce film surprenant, c'est le mot; j'étais sonnée...J'en avais entendu parler au moins un an avant, il me semble que c'était au festival de Cannes, et puis aprés, plus rien. Je voulais absolument le voir, il a été programmé dans une seule salle de la métropole...évidemment, ça change des grandes productions, disons que c'est un genre...trés indépendant. Tarnation (contraction d'"éternelle damnation" en texan) m'a tout simplement marquée, c'est un film à voir, je ne peux pas en dire plus, c'est tellement particulier...

Partager cet article
Repost0

commentaires

aurelvelvet 20/09/2008 16:50

Hello, Je suis tombée par hasard sur ton blog il ya peu de temps et je le découvre petit à petit.. Grâce à toi, j'ai découvert ce film dont je n'avais jamais entendu parler et que j'ai immédiatement eu envie de voir en lisant ton billet. J'ai beaucoup aimé tant l'humanité qui ressort de ce film que la façon dont il est monté. Je te dis donc merci !Je t'envoie plein de pensées positives, ne perds pas espoir. Bise et à bientôt

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier