Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2006 5 17 /03 /mars /2006 14:29

Hier , aprés m'être affairée dans tous les sens (être maniaque est un boulot à temps plein...) j'ai voulu aller me détendre au ciné (pour changer), et aller à l'avant premiére de la "Doublure", bien sur ma réservation n'a pas marché, et finalement on est resté là pour boire un verre, j'ai pu voir Gad elmaleh jouer les stars, mdr et les fameuses "femmes panthéres" de Lille, finalement pas besoin d'aller voir de film, l'animation qui régnait était suffisante pour nous satisfaire lol. Faut voir les éspéces de groupie putain, j'en revenais pas!

Au retour j'ai pris le métro, et la je comprends pas, pourtant franchement j'avais vraiment une sale tête, mais apparemment c'était le festival des lascars...j'ai jamais vu ça, coup sur coup je me suis fait alpaguée, ça me dégoute. Regards malsains qui se perdent, une envie de déguerppir vite fait bien fait soudaine. Je m'habille comme un sac et j'ai l'air d'un zombie, je me demandais s'ils se sentaient tellement en manque. Peut-être qu'en dépit de pouvoir sauter une pouffe, ils se disent que juste pour une soirée, un tas d'os ça doit pas faire de mal.

Des bouffées d'angoisses incontrolâble, encore une fois j'ai fait semblant de rien, encore une fois je suis restée là à attendre que "ça" passe...un faux numéro (comme les pouffes) et aurevoir...sauf que ça lâche pas comme ça. des mains perdues, des bisous partout, j'ai laissé faire, mort dans l'âme, et abandonné mon corps déja souillé entre ses mains sales. De toutes maniéres, à quoi bon? Avoir l'impression d'être un vulgaire morceau de barbaque, et puis s'en convaincre. je SUIS un morceau de barbaque. m'a suivie jusque chez moi. Heureusement, peutêtre un reflexe de lucidité, il était trop bourré pour esquiver la porte qui lui a claqué au nez.

Encore pris une dizaine de douche, envie de me pendre. Comment peut-on entretenir ça, pourquoi toujours recréer la meme scéne d'humiliation, pour me sentir toujours plus sale, plus nulle, plus merdique...Parfois je me demande si je suis pas maso. C'est pas humain de se détester autant, c'est pas possible.

Bref. Aujourd'hui je dépose des cv un peu partout et m'en vais chez mon papa tout à l'heure, j'ai hâte de le voir...et si peur qu'il voit clair dans mes yeux d'allumeuse.

Partager cet article
Repost0

commentaires

la fée flaque 17/03/2006 16:27

Toujours tout remettre sur le tapis parce que l'intérieur n'est pas guéri...Comment y remédier ? La question demeure posée...Et on ne sait pas où ce besoin de se faire du mal peut nous mener...Mais non tu n'es pas une allumeuse, ce sont eux qui sont trop allumés, ce sont eux qui devraient ressentir une once de culpabilité...
Pas de paroles en l'air j'ai envie de te dire de prendre soin de toi, au sens strict du terme, que pour une fois, tu te fasses un peu de bien...peut être près de ton papa, je ne sais pas...
je t'embrasse

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier