Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2006 6 18 /03 /mars /2006 12:43
S'oublier, mais ne penser qu'à soit en meme temps.

Se délaisser, se maltraiter, mais vouloir plaire à tous.

Être aimée, il n'y a plus que ça qui importe. à l'aveuglette, on exploite le filon...à la mort.

Petit à petit plusieurs "régles" s'imposent, comme si il y avait un mode d'emploi. "pour être aimée, il faut être parfaite. Pour atteindre cet objectif, il te faudra être mince, athlétique, intelligente, forte.

On n'avait pas vu les petits caractéres en gras, tout en bas...

"Cela passera aussi par le sacrifice, le sacrifice de ta vie, de ton corps , de ton âme. Tu seras alienée dans ta douleur, dans le carcan fragile qui te servira de corps. Tu ne seras jamais parfaite à tes yeux, seulement laide, laide, laide.
Tu te verras grosse, grasse, et surtout, d'une nullité absolue. La confiance en soi se perd, doucement, surement.
Quand tu te rendras compte de tout ça, il sera bien trop tard. Tu seras déja dans le cercle. Qui ne cesse de se resserrer.

ça t'apprendra à te croire plus forte, toujours plus forte. A force de repousser les limites, on finit par les atteindre. PLus vite qu'on ne le pense.
On oublie sa propre dignité, guidée par des instincts de survie étranges...
Partager cet article
Repost0

commentaires

La fée flaque 19/03/2006 15:20

C'est se hair et ne penser qu'à soi comme Narcisse qui aime tant son reflet...nous le détestons mais passons notre vie à le regarder...Presque tout ça pour être aimée mais on nous dit souvent qu'on ne peut pas aimer quelqu'un qui ne s'aime pas...C'est comme glisser dans un tobogan...On ne sait pas en bas ce qui nous attend...c'est l'enfer...
Prends soin de toi ma belle
 

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier