Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 18:05
_ Tu devrais aller voir le toubib tu fais pitié là, mais bordel qu'est ce que t'as putain à tirer la gueule comme ça? Mais tu pleures? Mais pourquoi tu pleures? C'est pour tes problèmes de fric c'est ça? Mais on s'en tape de ça je t'ai dit que je t'en filerai on s'en fout de ça aller putain mais qu'est ce que t'as?
J'ai eu envie de répondre que moi je prends un traitement de cheval qu'habituellement je n'ai pas le même rythme, que ça fait une putain de semaine que je dors pas, que la banquière me fout la rage, que mon père ignore tous mes appels et mes messages depuis un mois sans raison, que je n'ai toujours pas donné de nouvelles au foyer, qu'ils me harcèlent "pour savoir", que j'ai sûrement maigri -ou non- de toutes manières ça ne me plairait forcément pas...que merde, j'ai besoin de chialer et qu'on me foute la paix!

_Hmm pourquoi venez vous me voir?
_J'ai la gorge en feu.
_Vous êtes fatiguée en ce moment?
_Pas plus que d'habitude.
_Hmm. Vous n'avez plus de voix.
_Ben non. Bon,alors?
_Alors vous vous foutez de moi?
_?
_C'est pas étonnant que vous soyez aussi épuisée. Vue votre corpulence!
_Je ne vois pas le rapport.
[oui bon quand je me braque...]. J'ai toujours été comme ça.
_Ah oui? Alors vous serez aussi bien au cimetière donc, parceque c'est le chemin que vous prenez! Vôtre système immunitaire est complétement atteint, et vous le savez en plus, ne me prenez pas pour un abruti, j'en ai vu d'autres hein...Mais si vous assumez, c'est parfait, vous serez peinarde au cimetière...
_Hmm. Je crois que je vais m'en aller.
[j'ai eu l'air d'une furie je crois]

Bribes.

_Euh ce soir, je vous reserve une raclette pour deux ou pour trois?
_Pour deux.
_Ah oui vous alors vous ne mangez donc jamais!?
_Non ha ha ha. MuHAHHAHHA.
Je ris jaune.

_Mais alors vous ne craquez jamais?
_Mon pote: Non, jamais. Même des fois à Lille elle a déja remballé des serveurs hyper classes parceque soit disant les plats étaient trop gras pour se demander du vin rouge à la place.
_Ah oui, vous êtes le genre à choisir entre boire et manger ha ha.
_Oui. haha. Dis-je entre 3 verres culs secs de génépi (alcool local).
La gérante m'a regardé avec des yeux...Soudain je me suis sentie bien. J'ai eu envie de me blottir dans ses bras. De tout lui raconter. De pleurer sur son corsage. Elle m'a regardé avec des yeux si...chaleureux, apaisants, doux, compréhensifs, interrogatifs, maternels.
_Vous redesirez peut être un café, ça vous aimez?...
_Oui, volontiers. Les yeux larmoyants.
Je me suis sentie si lasse. Faible. Fragile. Nulle. Petite.
Et puis j'ai repensé à Elle. J'ai encore fait un putain de transfert. Pourquoi je veux trouver des mamans partout?
Toute la route j'ai pensé à ma psy. A l'hôpital. C'est le retour des vacances.

PS: Un grand et chaleureux merci à vous tous.
Même dans mes chutes entêtées. Mais j'ai tiré des leçons, que j'exposerai dès que j'en aurais le temps. Des trucs très positifs.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Diane 25/08/2008 23:44

Je comprends si bien cet élan, ces instants qui mettent en avant les deux facettes les plus ambivalentes...la rageuse qui lève la tête et l'autre qui voudrait se blottir et pleurer sa souffrance...Samedi, j'étais en train de rire avec des amis dans l'arrière-scène, on nous a amené des pizzas, à plusieurs reprises j'ai refusé et comme réponse "ah elle vit d'amour et d'eau fraîche", l'autre rétorque "non de sexe et d'alcool pur"Tout ça avec beaucoup d'humour. Je ne l'ai pas mal pris, parce que c'est vrai...Mais les yeux sont devenus un peu humides et j'avais envie de me blottir contre quelqu'un moi aussi, de serrer fort une main, de raconter à quel point c'est difficile malgré ce cynisme ambiant...Je viens ici, par chez toi, et je me sens moins seule...merci ma plume...

destrez 25/08/2008 00:00

Vous êtes si belle....

destrez 24/08/2008 23:54

J'aimerais  tellement  vous en dire plus......

destrez 24/08/2008 17:42

Je pense à vous.......

Sid 24/08/2008 13:13

Désolée de m'emporter et d'être si décousue dans mes propos, je suis pas patiente. Je voudrais que tout se règle ne u coup de baguette magique alors que c'est les habitudes de base et la vision de soi qu'il faut changer. Soit beaucoup de choses et en profondeur. Et en plus, tu parles de choses positives alors j'parle pour ne rien dire. Alors j'attends (et impatiemment) le positif. :) Mais bon, ca  prend du temps la guérison, je sais. Oui, je sais bien. [Rechute estivale aussi de mon coté. Bref]Excuse-moi. Et continue. Mais s'il te plait, profite de ta vie, tu n'en as qu'une. N'aie pas de remord ou de regret. Carpe diem. Tendres bisous

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier