Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 18:20
Rdv incertain aux urgences pour voir mon Psychiatre.
Cela fait un an  que je ne l'ai pas vu et j'ai honte.
Peur de sa réaction, peur de me peser devant lui.
(Il faut que je sois obligatoirement seule pour me peser, avec une espece de cérémonial ridicule).
Je l'ai appellé hier, aprés une longue nuit de retounrement de cerveau et de clopes directement dans les poumons.
Je pars sans savoir la suite;

Un IMc un peu bas, faut le dire, je commence à ressentir la fin.
Partager cet article
Repost0

commentaires

mono 09/04/2006 15:13

pas de nouvelle depuis une semaine... peut etre es tu la bas...si c'est le cas j'espere alors que c'est de façon concentie, et que ça t'es profitable...je ne m'etant pas plus..attend juste des nouvelles, les meilleurs qui soient!!! ; )
mono

angee 04/04/2006 09:36

alors ma puce, ce rdv????????je pense fort à toi. Une lettre est partie pour toi hier....je t'aime.

angecornue 03/04/2006 04:54

Rendue à ce point, tu n'as plus que deux choix: Te laisser porter par le courant, Ou prendre les dernièeres forces qu'il te reste et nager aussi fort que tu peux, à contre-courant, pour revenir sur la rive. Plus tu attendras, et plus le courant sera fort.
 

la fée flaque 02/04/2006 11:20

Ma douce Anorchidea,
Tu as peur certes, c'est normal mais c'est une bonne réaction non ? Raisonnable dirait-on...mais si ton IMC est bas, il vaut mieux...se battre, de front...Sortir la tête de l'eau et enfin LA couler, cette anorexie qui te tue...à petit feu...
Je t'embrasse fort
Je pense beaucoup à toi

pltte 01/04/2006 21:50

coucou, je me permet de mettre un commentaire, parce que, comment dire, je suis tout simplement touchée par la manière dont tu t'exprimes. Je suis tombé sur ta page par hasard, il y a 3 jours. J'aime bcp te lire. Que te dire de plus. J'espère qua ça ira mieux.
voilà.
(k)

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier