Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2006 7 04 /06 /juin /2006 13:22
Effectivement, rien n'est plus difficile que de remonter.

Si facile est la descente.
Si douce est l'euphorie qu'elle procure.

Si destructrice aussi.

Quand la chute a cessé de "m'interesser", je me suis  dit, rien de plus simple:
Réapprivoiser la bouffe,simplement, sans se mettre de pression, doucement.
 Comme si ça passsait que par la bouffe. Belle illusion.
On aimerait tant résumer l'anorexie à la bouffe.
Ben non.
Try again,ptite conne.

Bref, je m'en sors pas.

Et pour tout avouer depuis que j'ai décidé de remanger, je n'ai jamais été aussi maigre.
Et en fait j'ai jamais réussi à tenir le jeûn aussi longtemps.
Tout ça en étant convaincue que je recommençais à manger.
Un soir j'ai lu mon cahier, et la je me suis dit, non mais attend tu te fous de la gueule du monde?
 D'abord y avait pas grand chose à lire.
Ensuite, les quantités et les fréquences sont ridicules.
Mais j'ai compris pourquoi j'avais l'impression de manger.
Parceque j'ai mangé des féculents. Et ça, ça reléve du miracle. Du truc improbable. Alors meme si c'est deux fourchettes, je me dis "c'est bien maintenant tu manges comme tout le monde".
Nimportequoi.
Resultat, en une semaine j'ai mangé que dalle, ressassant toujours ces deux putain de fourchettes de semoule.
Bref.

Et puis t'façon y a rien qui va, que ce soit au boulot, ou la pression me fait palir (le conservateur est surveillé, les collégues se font des coups de pute à n'en plus finir), problémes de fric, amitié&co, je n'ose meme plus aller voir mes parents, mon appart y a que des couilles, et mon moral s'est fait la malle à mon insu.

Bref, j'en peux plus.
En bref, ça fait peu d emot, c'est marrant.
Parceque dans ma tete ça prend toute la place.

Faut que j'aille faire du sport, courir, courir, courir.
Ratrapper ma vie, me rattrapper, rattrapper le retard, putain ce que je suis à la traine...
J'ai mal aux jambes, Dieu qu'elles me font mal, ça tire, chaque pas est douloureux et j'ai l'air d'une assistée...
Des crampes qui durent des journées entiéres, putain j'ai mal,
j'ai la gorge séche
et les doigts noueux,
le regard vitreux,
l'impression parfois que mes sens diminuent,
pas disponible, pas disponible, pas de place, plus de place, saturation,
Ne pas manger, ne pas dormir, cogiter, lire, savoir, connaitre, encore, pas d'energie, rester debout, encore, marcher, courir, pas d'ascenseur jsuis claustro, non merci j'ai déja mangé, non ce soir je suis fatiguée désolée je sors pas, non je t'assure je fais 50kg, non je mens pas, si bien sur espéce d'abruti tu vois pas que j'en fais meme pas 40, alors ça veut dire qu'il faudrait maigrir encore plus, mais non tu veux crever ou quoi, putain tu penses toujours qu'a ta grosse gueule, besoin de toi maman, j'ose pas tu vas me tuer dans cet état, je te fatigue, maman j'ai besoin de tes bras, non arrete tu sers de trop, maman j'ai mal aux os, j'ai mal aux cotes, j'ai froid, maman, ne me dis rien, juste sers moi dans tes bras, ne me reproche pas...j'essaie, je te jure, guérr c'est trop dur, vivre c'est trop dur et j'y comprends rien, j'ai envie d'etre normale et j'y arrive pas je suis trop tordue maman, et je me mets à hurler, les voisins m'entendent et je peux plus m'arreter, j'hurle de toutes mes forces et parfois je m'évanouis, j'ai mal au ventre, je dosi tout le temps vomir, nauséeuse, je me done la nausée parceque 'jai la trouille, j'ai la trouille de vivre comme tout le monde.
Partager cet article
Repost0

commentaires

sand 25/07/2008 11:59

je relis ces vieux post... et je souris en me disant qu'on a parcouru du chemin en fait...bien sur ces émotions négatives nous rattrapent parfois, ou même souvent, mais elles ne font plus partie du quotidien, puisqu'elles cohabitent maintenant avec l'espoir.... et l'envie.... de devenir une vivante...unn gros bisou la belle

Anianka 19/06/2006 11:26

Je comprends mieux maintenant pourquoi ce silence, pourquoi cette disparition et cette absence de reponse.
J'espere ne pas faire la persecutrice (ptetre que j'ai dit qqchose qu'il fallait pas dans mon dernier mail), mais peu importe, j'ai des choses a dire. Je commence a avoir le regard plus clair parce que je chute et que j'ai depasse le stade ou on pouvait encore se raccrocher.
Je lis une vraie rage en toi, une vraie volonte d'eliminer cette vie qui n'est psa reellement la tienne. Et jme doute que ca doit etre dur et que tu dois en gueuler parfois. Mais je sais aussi la force que tu peux avoir comme le disait ta soeur. Je sais aussi que tu as un sacre caractere, une volonte de fer et que tu ne lacheras pas prise...

Et je crois en toi. Je ne sais pas si tu y arriveras demain ou dans un an, je souhaite que ca soit rapide. Mais je sais qu'un jour tu auras un peu d'air qui rentrera dans tes poumons et que tu sauras vivre "normallement". Je n'en ai aucune preuve, et je ne peux le demontrer. Mais je le sens, parce que j'ai toute confiance en toi...

En attendant, tache de prendre soin de toi du mieux que tu peux et petit pas apres petit pas, ca ira...

Je t'aime tres fort ptite princesse...

[AnO]rchiDeA 26/06/2006 12:36

Anianka ma belle, tu ne peux pas savoir comme ça m'a fait plaisir de te voir ici, je ne savais pas que tu me suivrais là...je t'ai enfin envoyé un mail...Putain tu peux pas savoir comme ton commentaire me touche.Que des personnes croient en moi, ça me °_°...ça me booste, ça me donne un coup de pied au cul; je me dis putain, fais le au moins pour ces personnes là. Pas le droit de fauter pour eux. Bien sur, on me répondra que c'est d'abord pour Moi, jsuis ok c'est pas le souci, mais si dans le fond y a pas plus de truc porteur, ben...y a pas grand chose qui se passe.Bref.Anya, j'esper que ça va tu sais...je l'espere tellement fort.Tu comptes pour moi.Je t'aime fort.Bisous.

Diane 05/06/2006 13:57

Ma douce anorchidea,
Je suis très heureuse de te relire, d\\\'avoir de tes nouvelles...On dit souvent, et à tord, que le plus facile est de prendre la décision mais prendre le taureau par les cornes n\\\'est pas ce qu\\\'il y a de plus facile, au contraire. D\\\'abord on réalise, ensuite on prends ce que l\\\'on croit être de bonnes initiatives. Mais l\\\'esprit inhbibé par la maladie ne surfe pas sur les bonnes vagues. Le fossé entre ta réalite que tu tentes de domine n\\\'arrive pas à l\\\'orteil de leur monde malheureusement...
Mais La conscience n\\\'est plus au repos, elle est là, vive, (ré)active...Le passage de l\\\'intention à l\\\'action dans leur réalité, dans leur cadre de vie est ce qu\\\'il y a de plus dur...et je crois que la volonté ne suffit pas...Si tu as besoin de quoi que ce soit, je suis là
Mais sache que j\\\'y crois pour toi...
Je t\\\'embrasse
Take care

[AnO]rchiDeA 06/06/2006 11:43

Oui, je crois bien faire. sauf que c'est dans MA logique des choses, et qu'elle est érronnée.
"Le passage de l'intention à l'action dans leur réalité, dans leur cadre de vie est ce qu'il y a de plus dur..."
Que veux tu que j'ajoute maintenant???hein?^^
Rajoutons que l'acceptation de l'état corporel, de sa trahison est difficile à assumer.
C'est comme donner raison à toutes ces phrases, du genre "le corps c'est comme une voiture, si tu mets pas d'essence, bla bla bla"...tout d'un coup, au lieu du sourire en coin que tu exhibais en tant que réponse, tout à coup tu te dis merde.
Merci d'être là Diane.

Princesstrash 05/06/2006 11:46

beaucoup de courage a toi. je m'inquiétais de ne plus te voir poster. je te donne mon soutien. :)

[AnO]rchiDeA 06/06/2006 11:35

Merci à toi Princesstrash, j'ignorais ta présence ici, cela me fait plaisir...

Clo 04/06/2006 19:57

Courage, continue même si c'est dur et que cela parait insurmontable, cette décicion me parait raisonnable et l'ebvie de vivre te remplira et t'envahira bientot , courage ma belle, milles bisoux

[AnO]rchiDeA 06/06/2006 11:37

Clo, c'est drôle, d'un coup j'ai eu trés peur, tu as le meme prénom que ma Maman...bouffé d'angoisse qui m'a parcourue, tu peux pas savoir ^^
OUi je ne doute aps que cette décision soit la meilleure que je prenne depuis longtemps, cependant...qu'elle est dure à assumer, grande gueule que je suis...

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier