Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 17:55
Je suis tombée.
Mais je suis arrivée à un point où tout le monde espère, et je n'ai pas le droit de décevoir. Alors je ferme les rideaux et m'enroule dans mes draps en serrant les dents. J'arrive plus ou moins à pleurer, d'enervement, d'épuisement, de déception, de rage, de tristesse.
Et puis je n'arrive pas à grossir. Et si je grossis ça sera encore pire. Mais si je maigris, j'ose même pas imaginer.
Je n'ai plus de mots. Je ne veux plus écrire la douleur, ni la souffrance. Je ne veux plus décrire la déchéance, la perte, l'échec. Je veux insuffler la lumière à mes mots, des sourires dans ma ponctuation. J'ai honte, tout au fond. Au fond de l'âme, ça hurle et je n'arrvie pas à faire taire cette garce. J'ai honte de ne pas y arriver vous savez.

Partager cet article

Repost 0
Published by [AnO]rchiDeA - dans Dark babyDoll
commenter cet article

commentaires

Elly 12/08/2009 18:52

J'ai qu'un mot à la bouche, merci . J'le garde pour les gens qui le méritent .Je reviendrais, c'est certain .Courage a toi aussi .

Elly 12/08/2009 18:19

Merci infiniment ( J'aurais eu envie d'ecrire ton prénom mais je ne le connais pas ), mais merci de ta réponse , j'aimerais t'écouter et ne pas m'en faire qu'à ma tête, mais je crois que c'est insconscient . J'ai lu un jour " ..A cette théorie qui prétendait que tant qu'on était en train de couler, on ne pouvait rien tenter et qu'il fallait attendre de toucher le fond pour donner ce petit coup de talon qui, seul, permettait de remonter à la surface " Peut être que je réussirai , peut être pas, mais pour le moment je n'en ai pas la force , je crois . Tes mots sont tous aussi bien alignés les uns que les autres, je t'en félicite . Merci de ton soutien et tes compliments. Mon blog est nouveau et je ne sais m'exprimer ..Merci une dernière fois .

[AnO]rchiDeA 12/08/2009 18:49


Reviens quand tu veux, te présence me fait plaisir.
Pour le reste...je trouve ta citation tellement juste...
Pour ton blog, je crois que tu te sous estimes, ces simples mots sont rudement bien tournés.
Mais ça viendra quand tu le voudras, tout seul. Et si ça met du temps on s'en fout.
Je t'embrasse.
Et puis courage hein!
Au fait, je m'appelle Eugénie.


Elly 10/08/2009 18:29

Bonjour, je sais pas ce que je fous ici, enfin si je le sais , comme à peu près chaque jours je vais et retourne sur des pages comme la tienne , pour voir des choses écrites que je n'oserais jamais m'avouer a moi meme , ou bien aux autres . C'est rassurant mais a la fois destructeur de voir qu'on est pas tout seul, même si chaque cas est unique et chaque sensation différente. J'ai que 16 ans , et j'me dis tout les matins que j'en ai deja bien trop connu .Je le dis clairement, oui, ça me fait chier de voir que tu souffres ( je me permet de te tutoyer ) je te trouve jolie pourtant , tu as un visage qui en dis long . ça me fait de la peine de savoir que quelqu'un souffre autant, et que l'humanité n'y prête aucune intention . et ça me fait de la peine pour moi, me dire qu'un jour j'en serais à ton stade ..Malgré tout je te souhaite bien de la force, même si je sais que tu en es deja pleine .Une once de réponse me suffira à me sentir exister , je t'embrasse .

[AnO]rchiDeA 12/08/2009 18:08


Merci Elly. Ton message m'a touchée. J'aurais pu l'écrire il y a quelques années. J'étais déja bien fataliste, mais surtout réaliste. Je savais que je courrais à ma perte, inconsciemment. Et je
cherchais des mots qui pourraient me ressembler. Qui pourraient être les miens. J'en ai trouvé...j'ai vogué...et ça me rendait triste. De lire autant de personnalités, passionnées,qui  avaient
du chien, un truc particulier, une force,un talent se foutre en l'air avec autant de haine. Je savais ce qui m'attendais. J'en avais conscience. Et j'ai foncé tête baissée. Dans le trou. Dans le
ravin que je m'étais creusé comme une grande.
Ne fais pas la même erreur Elly. Ne tombe pas. Lis la laideur, et laisse la aller se faire foutre. Tu peux encore changer de direction. Choisir...
Merci d'avoir laissé ton blog; j'y suis allé faire un tour, et son côté épuré m'a plu.Les liens aussi, je trouve ces blogs hyper beaux.
Courage Elly.


Po 01/05/2009 13:36

Au fait, il m'est arrivé quelque chose de merveilleux hier soir, j'en parlerai peut être un peu plus une autre fois :)De gros bisous, je pense à toi :)

Po 01/05/2009 13:30

Une fois de plus, j'aurai moi aussi pu écrire ces mots que tu m'as écrit. Mais pourquoi rejetter cette affection de nos proches? Pourquoi ça nous gêne autant? Toujours ces fichues barrières... Les histoires de cul, c'est du passé maintenant, pour moi comme pour toi parce que tu as envie de tourner cette page. Tu n'as pas à avoir honte de ça, tu n'es pas plus sale qu'une autre. Déchire cette page ma belle, des erreurs on en fait tous, et un jour je suis persuadée que quelqu'un remarquera cette magnifique personne que tu es, magnifique physiquement mais aussi et surtout mentalement. J'ai beaucoup d'admiration pour toi, tu sais. Tu es forte. Et en parlant de relation amoureuse et tout le tralala, qu'en est-il du jeune homme d'il y a quelqu'un temps?

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier