Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 02:17
  Livre - Les Yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol
 

DE KATHERINE PANCOL

CATEGORIE : LITTÉRATURE FRANÇAISE XXIÈ
Date de publication : 2/3/2006
Editeur :
Albin Michel
Pages : 652 - Prix du livre : 22.5 Euros
Commander avec -5% de remise

LA NOTE EVENE :

 En savoir plus sur LES YEUX JAUNES DES CROCODILES avec Yahoo Search

Conseiller le livre 'LES YEUX JAUNES DES CROCODILES'
à un ami

«Je vois tout, je sens tout, mille détails entrent en moi comme de longues échardes et m'écorchent vive. Mille détails que d'autres ne remarquent pas parce qu'ils ont des peaux de crocodile»
Extrait du livre "Les Yeux jaunes des crocodiles"




RÉSUMÉ DU LIVRE

Deux soeurs. La quarantaine. Iris, belle, très belle, riche, élégante, parisienne. Autrefois étudiante brillante, elle s'est mariée, et sa vie se résume en un tourbillon vain. Iris s'ennuie, rêve de devenir une autre. Joséphine est une littéraire, historienne spécialisée dans l'étude du XIIe siècle. Beaucoup moins belle, beaucoup moins à l'aise dans la vie. Mariée, elle a deux filles, vit en banlieue et se bat pour tenir debout. Un jour, à un dîner, Iris prétend qu'elle écrit. Entraînée par son mensonge, elle persuade sa soeur d'écrire un livre qu'elle signera, elle. Abandonnée par son mari, acculée par les dettes, Joséphine se soumet. Elle est habituée : depuis qu'elles sont enfants, Iris la magnifique la domine. Le destin de chaque soeur va basculer.

LA CRITIQUE EVENE
LA NOTE EVENE :

Katherine Pancol aime raconter des histoires de femmes dans la tourmente. Devenue maître du genre, elle livre avec 'Les Yeux Jaunes des crocodiles' quelques 650 pages de vies entremêlées. Le récit est bâti autour d'un mensonge. Iris, la quarantaine, mène une vie bourgeoise 'réussie' mais s'ennuie ferme. Au cours d'un dîner où elle rencontre un éditeur célèbre, elle prétend, pour l'impressionner et impressionner les autres, être en train d'écrire un livre. Tombée dans son propre piège, celle qui n'a jamais écrit une ligne, demande à sa soeur Joséphine, brillante chercheuse spécialiste du Moyen Age au caractère effacé et dont la vie sentimentale tourne au désastre, de l'écrire à sa place. Cette situation va les emmener, chacune leur tour, dans des chemins inexpérimentés jusqu'alors. La reconnaissance, tant espérée, pour l'une, et la réussite financière et sentimentale pour l'autre. Plusieurs générations se croisent. La mère de ces deux soeurs et les enfants de celles-ci font partie intégrante de l'histoire et on se rend compte que finalement, tous ont le même but : accomplir leurs désirs et trouver un endroit où la vie soit douce. Katherine Pancol fait le portrait de femmes libres mais malheureuses, qui essayent de mener de front carrière, famille, réussite sociale. Seulement, l'insatisfaction de cette génération de femmes est patente.
Les personnages de
Pancol sont pleins de vie. Ils affrontent les situations, chutent parfois mais se relèvent toujours. Un roman positif qui montrent des personnages en quête d'eux-mêmes et en quête d'amour. Quant au titre énigmatique, nous vous laissons le soin de découvrir quel secret il renferme...
Héloïse Padovani

C'est ce livre que je suis en train de lire, et qui est ma foi, pas mal du tout.

Désolée, la critique est tout droit repechée du site evene...pas eu le temps de la faire moi-même...[et puis  soyons clares, la mienne aurait été bien plus pertinente! :D ]

ON dira que comme ça, vous avez tous les liens... ;)

Partager cet article
Repost0

commentaires

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier