Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 09:45
Dans 1 h départ au centre d'accueil et de crise. "Pour vous mettre en sécurité".

Je suis fière. Je suis allée hier au foyer pour voir la psychiatre. Sans censure. Détails. Pour me vider autrement qu'aux chiottes. Tellement heureuse qu'elle soit dans les locaux, de pourvoir la croiser et qu'en me voyant elle m'aie dit, "vous, venez dans mon bureau". Vous vous remettez à vous mettre en danger...il faut vous protéger eugénie. Maintenant. Prenez le télephone. Non, je vais le faire en fait. Vous êtes attendue demain matin. Je préfère vous dire que si vous vous ne présentez pas, nous viendrons à vous. Ce n'est pas une menace, mais il se peut que vous ayez une inhibition anxieuse qui vous empêche d'y aller de vous même. Alors nous sommes là. Et bravo. Bravo de dire, de vous rendre compte et d'être lucide. Vous avez grandi je pense, cette prise d'intiative en est la preuve...ça valler. C'est bon maintenant...vous avez des médicaments en reserve chez vous, soyez franche?
_Oui...
_Eh bien vous allez repartir et nous les rammener. Courage, il y a beaucoup de positif, beaucoup plus que vous ne le pensez...De notre côté on attend l'évaluation de votre état de la part de l'hôpital pour aviser de votre suivi que l'on ve resserrer, maintenant que l'on a pu cibler vos failles, vos manques...Vous êtes sur le bon chemin. La mise en danger fait partie de vôtre maladie, le fait que cela qvous angoisse est plutôt bon signe: vous êtes prêtes à changer. Bravo.
Demain M.W vous examinera...il y aura quelques tests aussi. COurage.
_... Merci...beaucoup.

C'est bien, en attendant ça me donne la gerbe d'y retourner. Mensonges aux parents, aux amis...je pars en week end mon cul oui! Mais bon. Prefère le garder pour moi. Et un jour ma mère me demadera si je vais mieux et je pourra lui dire que lorsque ça ne va pas je suis capable d'aller me mettre en sécurité sans arriver par les urgences. Hip Hip hip!

Partager cet article

Repost 0
Published by [AnO]rchiDeA - dans Don't worry life is easy
commenter cet article

commentaires

victoria secret uk 13/07/2016 04:56

Du mal à faire la transition entre le psychiatrique et la réalité.

ana-lilou-mia 17/07/2009 21:38

t'asquel âge?personne n'est au courant autour de toi?

orphee 16/07/2009 08:54

je suis contente de lire le discours de la madame à ton égard... ;op

[AnO]rchiDeA 16/07/2009 22:19


Elle est très bien ;)


juliette 11/07/2009 23:50

Je suis passée si souvent, j'ai raté peu d'articles finalement je pense. Je passais "en cachette" sans venir pour autant sur mon blog. Ca va faire un an que j'ai lâché le blog, que j'ai presque tout lâché. Je commençais à vivre, j'allais mieux, je voulais plus, je pouvais plus ou peut-être que je bloquais...En fait, où j'en suis ? Il y a un an, j'aurai pu te dire, que j'allais bien, que j'avais décidé de vivre et je ne sais pas ce qu'il s'est passé, comment, pourquoi... Je me retrouve con, je me retrouve triste, je suis obligée de constater mon échec et le fait que je ne peux pas me faire confiance, personne peut me faire confiance. Est-ce que j'ai replongé ? Pas vraiment, disons que j'ai plongé de l'autre côté et comment, je ne sais pas... Je me retrouve un an après avec des kilos en plus... Pas un ou deux, ni cinq ou six qui accompagnait indéniablement la guérison.J'ai enflé, si tu savais, je me sens en terre inconnu, je suis grosse, j'ai mangé, j'ai pas vomi, j'ai mangé, mangé... Je suis perdue. Je vis avec quelqu'un que je ne connais plus, que je ne connais pas, avec moi, avec quelqu'un qui a grossi, qui ne vomi plus et qui ne jeune plus...J'ai peur...J'aurai juste un conseil pour toi, juste un si tu le permets: ne t'éloigne pas trop. Continue à écrire, ne fais pas comme moi. C'est la seule manière de rester connectée à ce qu'on ressent, à ce qu'on fait, même si c'est vide, même si c'est la merde...Merci, merci un milliard de fois d'être passée, d'avoir continué à me laisser des mots malgré mon silence. J'étais pas loin pourtant...Je reviendrai bien me confier, je reviendrai bien parler, mais j'ai trop honte, je suis grosse. Je commençais à marcher sur le bon chemin et je me suis perdue en chemin.Tu me manque, mon blog me manque, mais je me sens si inutile et si grosse, si ratée...Une chose est sûre, je t'embrasse très fort et je te souhaite tant de bonnes choses, non seulement tu les mérite, mais je suis certaine que tu en es capable, j'ai confiance.Juliette perdue 

Alexandra 11/07/2009 21:15

douces pensées pour toi et jusqu'à toi.

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier