Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 23:48
[Just. Nothing. But I'm there.]
[Stay Strong Honey]




Demain, j'arrête de mourir.


Edit:PLusieurs déceptions. Pas envie de détailler, juste qu'à la rentrée mes projets sont fortement compromis. Et on retourne dans l'angoisse du futur incertain. Et qui parait même impossible. On avance et puis ces putains d'obstacles. Le tout est de rester stoïque. Et puis d'autres trucs aussi. Qui me restent en travers de la gorge. Recommençons les crises d'angoisse. Putain, j'ai du mal à y croire. Besoin de ma psy, en vrai. Besoin de cracher. Re-besoin des soignants. Si j'avais su que je demanderai un jour leur présence, j'aurais eu du mal à y croire. Peut être que c'est positif après tout, j'en sais rien. Se repeter que ce n'st pas un retour à la case départ. S'en convaincre. Et Maman, "pas de connerie hein? Je pars pas tranquille là, ça va aller?" Oui, je gère...bon exercice. Je me teste. Me mets au défi de tenir. Et pourtant, je vous raconte pas, le manque de la défonce. De l'euphorie, de l'oubli...ça fait 3 jours que je suis chez ma mère et que je n'ai touché à rien, c'est horrible. Mais "je ne suis pas dépendante hein!" Je sais que dans le fond c'est bien, pour moi, pour ma sécurité. Mais je prefere gérer ça seule. Faire mon truc dans mon coin, sans personne pour me regarder déperir.En fait je crois que j'aimerais beaucoup qu'ils se cassent en vacances pour retourner faire un séjour à l'hosto quelques jours, histoire de dormir un peu et de me poser. Mais comme je veux que personne ne sache, c'est un peu compliqué. Déja qu'elle a vu mes bras. Et que j'ai du mentir, encore. Je passe ma vie à mentir. "Système défensif". Je veux juste fermer les yeux sans avoir envie de vomir, sans être complètement malade de passer à demain. Ne plus être malade tout court. Et sans mes paradis artificiels je ne suis rien, et ça me démonte.









Partager cet article
Repost0

commentaires

http://www.detartreur-electronique.fr 13/07/2016 04:56

Du mal à faire la transition entre le psychiatrique et la réalité.

Alexandra 27/07/2009 09:18

"paradis artificiels"... qui t'emmènent vers une mort réelle... dslée Eugénie, je suis peut-être trop cash mais j'essaie de te montrer où tu vas... Moi, je les ai connus ces paradis artificiels et c de la merde, voilà tout. On plâne, on est bien mais lorsque la réalité revient, tout s'écroule. Alors tentons peut-être de construire un avenir sur des bases solides, non? Courage ma belle fleur

Emy 25/07/2009 15:15

Coucou,Désolée d'avoir été si longue à donner signe de vie ! Je ne t'oublie pas. J'ai été hospitalisée 2 mois au CITD et maintenant je suis à la Maison Fleurie depuis presque 2 mois. Mon sort se décidera jeudi lors du rendez-vous avec le psy et mes parents. J'ai du mal à reprendre du poids mais j'espère y arriver et qu'on me laissera ma chance. Si je sors vendredi, j'ai peur de rechuter de plus belle. Je fais beaucoup d'efforts pour manger j'espère donc qu'on me laissera encore continuer. Sinon, c'est retour au CITD dans peu de temps. Continue ton combat ma belle. Je t'envoie un peu de mon (peu) d'énergie. De gros bisous. Emy

[AnO]rchiDeA 29/07/2009 17:40


Emy, comme ça me fait plaisir...Contente d'avoir de tes nouvelles. J'espère que ton rdv de demain répondra à tes attentes et que tout se passera comme tu le souhaites. Un grand bravo pour la
reprise de poids même si c'est long et difficile, il me semble que tu es sur la bonne voie, et c'est un grand pas. Je te souhaite sincérement d'atteindre tes buts au lieu de retourner au CITD dans
un mois, ça serait tellement dommage de flinguer tous tes efforts.
COurage à toi, vraiment.
Pour ma part on m'a reparlé de St vincent de paul mais je n'ai aucune envie d'y aller. Enfin on verra comment ça avance...
Je t'embrasse, et tiens le coup :)


la fee destroy 25/07/2009 12:53

Bonjour mam'zelleCela fait un bon bout de temps que je te suis ici, discrètement. J'avais jusque là du mal a mettre les mots sur ce que je ressent vis a vis de tout tes écrits. Mais même si encore aujourd'hui sa me semble difficile je voulais te "féliciter".D'une part parceque malgrè ta maladie je te trouve forte et d'autre part parceque je pense que de part ton blog et à travers tes maux/mots tu peux aider beaucoup de personnes...et avant tout t'aider toi. en esperant que pour toi l'écriture soit un exutoir comme il l'est pour moi.Je voulais ainsi te demander l'autorisation de t'ajouter dans mes liens sur mon bloxode (chose que je ne fais jamais avant de d'avoir la validation de l'auteur)bien à toi, Wendy.

[AnO]rchiDeA 29/07/2009 17:43


Merci Wendy de laisser une trace par ici...et puis tes mots m'ont fait plaisir. Ecrire est un sacré exutoire pour moi et le fait d'ecrire les mot plutôt que de les vomir est plus
constructif.
Tu peux mettre mon blog en lien, aucun souci :)
A bientôt


desastre-corporel 24/07/2009 00:29

Mauvaise période aussi ? bien sur que c'est une bonne chose, tu ne t'en rends peut être pas compte non plus mais tu as tellement avancé. Peut être qu'on a besoin de changement sans arrêt ? que la routine s'installe trop vite quoi que l'on fasse. Se mettre en danger, prendre soin de ce corps deja tant abimé, et retombé dans l'addiction et les sales habbitudes. En ce qui concerne tes projets je te comprends c'est un peu pareil de mon côté mais on a choisit une vois pleine d'obstacles, de deceptions qui carbure à la passion et à l'acharnement. Des fois je me dis que je devrais trouver quelque chose de tout con. Mais tout est déja si fade que je me raccroche à ça. En tout cas même si le mensonge pour te proteger et certainement proteger les autres est là, tu ne te mens plus à toi même.accroches toi.ton commentaire m'as fais plaisir ça faisait un petit moment que je n'avais plus eu de nouvelles :)je t'embrasse.

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier