Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2006 6 19 /08 /août /2006 02:17

PaF.

Je vous ai lues...vos commentaires, vos mots, votre présence. Parceque vous m'avez touchée, parceque vous avez réussi à m'oter des larmes, à m'arracher une émotion. Vous m'avez fait me sentir vivante. Un instant la vie m'a traversée, me rappellant que j'étais humaine et non cette machine que je me suis fabriquée. Je...j'ai...Waw. Peut-être que ça peut paraître ridicule. Peut-être que certainssument "ça" a des "contacts virtuels". Mais derriére ces mots...Frissons. Blush. Larmes salées coulant doucement sur le sourire. Ne pas se lasser de relire encore. Ne plus se sentir seule, l'espace de ces quelques minutes qui sembent tout à coup s'arreter dans le temps. Fragment de vie. Un seul mot, si faible et pourtant on n'a que celui là: Merci.

["Maigre". J'ai beau me le répéter, triturer les photos, nada. Pas de réaction.]

***

Laure, ce soir j'ai dû rentrer dans le même état que toi -_^" l'autre soir. Je ne sais pas ce que je renvoie aux autres. Je ne sais pas. Parfois, notament lorsque j'ai bu dailleurs, je me vois. Réellement. Et je dois dire que si d'une part j'ai dépassé les paliers que je m'étais fixée [et dont je tire une certaine satisfaction magrés moi], je déteste ces moments de confrontation à la réalité. Je ne me reconnais pas, ça ne peut pas être moi "ça" et je panique. Plein de pensées ma belle, continue à profiter de tes vacances surtout. Et puis un grand merci pour ton soutien qui m'est trés cher.

-------------------------------------------------------------------------------

Cadiche, je t'ai découverte il y a peu de temps et ne demande qu'à te connaitre un peu plus, en tout cas sache que je te sens pleine de ressources, trés humaine, et qu'en aucun cas tu dois te laisser faire...Dailleurs je te trouve trés courageuse pour tout ce que tu fais. Je suis ravie de pouvoir te suivre réguliérement, avec ton cheminement à toi malgrés un vécu et les embuches qui se présentent à toi. Pensées fortes.

--------------------------------------------------------------------------

Blue...Que te dire? Je me souviens la premiére fois que je t'ai lue je m'étais dit putain cette fille elle a du chien, j'aimais ta façon t'écrire. Et j'ai accroché. Je suis "venue" réguliérement te voir, m'inquiétais de cette absence. Je serai heureuse de pouvoir communiquer avec toi aussi. Je te retourne les encouragements et rougis à la lecture de tes compliments^^

--------------------------------------------------------------------------------

Fée Clochette, c'est drole, j'ai découvert le même jour ton blog par hasard^^ et vu que tu m'avais mise dans tes liens aussi. Je ne demande qu'à ouvrir mon petit cercle de "fidéles" lol, et suis entiérement ok. Et quand je vois combien votre présence me fait du bien, je me dis que oui; un blog peut aider, tant que celui-ci ne dérape pas dans le vice du truc. Courage Clochette et à bientôt.

-------------------------------------------------------------------------

Lisanka! Si je m'attendais à ça...

ça m'a fait vraiment plaisir tu sais...je...je ne savais pas que tu passais par ici parfois. Tes commentaires m'avaient tant touchée, et puis je t'ai lue évoluer, grandir.

Tu ne peux pas savoir comme le mot "personnalité" me fait du bien. L'impression souvent que l'anorexie est désormais mon identité. J'imagine que les gens parfois, pour m'évoquer doivent juste dire "mais si...tu vois qui,l'anorexique", et ça ça fait mal. Je ne leur en veux pas, là n'est pas la question. C'est juste l'histoire de...du résumé. Je me dis qu'au premier abord, je ne dégage que ça, l'air maladif. Je me débats contre ça et chaque fois je me sens obligée de prouver que derriére il y a moi. Un Moi perdu, mais au fond il est là quand même. Que je suis une personne, un individu. Pas juste une malade merde, jte jure des fois j'y pense et ça me fout en boule, d'avoir ce statut miséreux de victime, alors que non...enfin...merde c'est compliqué, le débat est vaste. J'imagine que si je m'exprime clairement [ce qui n'est pas dit] tu dois savoir de quoi je parle.

Lorsque je lis ton évolution je me dis bon Dieu, on peut. POSSIBLE. Bordel, c'est POSSIBLE. Je me sens tellement perdue parfois,Et toujours la solitude pesante qu'engendre l'incompréhension des tiens, eux que tu aimes et que tu frustres par la complexité de la maladie, ta propre incompréhension et ce comportement irraisonné, incompréhensible.

Nous avons le même âge^^

Je te souhaite vivement de ...de vivre pleinement, de t'empiffrer de bonheur, de...waw. J'imagine que tu dois voir les choses d'un oeil nouveau aujourd'hui.

Je voulais te remercier aussi de ta présence ici, qui m'enchante sincérement, et d'avoir fait partager ton expérience. D'avoir communiqué cette force de croire à la sortie. Pas à l'issue de secours, non, la grande porte. Ton blog est, je pense, un  témoignage poignant, constructif [rare aussi...], et plein de lumiére.

Merci.

°°°

 

 

°°°

Pensées aussi à la Fée flaque et à son nouveau Baptême, Sand, Hush, Bamboo qui revient doucement...et à une autre petite Clochette perdue...

[Ps: Je ne me connecte que trés rarement sur msn, par manque de temps, mais pas de pbme pour les e-mails. Cela me ferait plaisir.Tout en bas de la page il y a un lien sur "contact" avec mon adresse. Lisanka, je prends note^^ ]

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Lisanka 20/08/2006 09:50

J'ai été très étonnée d'apprendre que tu avais mon âge, je te pensais vraiment plus âgée. C'est un compliment. Je te trouve extrêmement mature!
Msn, je ne suis pas non plus pour mais les mails, oui. Si tu as besoin, sache que je suis là ;-)
Il y a une force en toi, là. Il y a du beau en toi aussi. Ce qui est passé est passé. Ne regrette rien. Ne regrette pas l'anorexie parce que tu n'y peux rien. Tu ne l'as pas choisie. Pour tourner la page, toujours regarder devant soi. Loin. Et viser haut. Haut pour soi. Pour décrocher les étoiles. ¨Pas celles qui brillent le plus. Non. Celles qui sont conformes aux idéaux qu'on défend. Ou plutôt à nos rêves.
L'anorexie ne t'a pas eu. Ne t'a pas encore prise tout entière. Parce que tu sembles encore avoir des rêves. Préserve-les et sers-toi en pour sortir de la prison mentale que tu t'es érigée.
 
Bisous tout doux et courage
Lisanka
 

[AnO]rchiDeA 20/08/2006 23:16

Si si 21 au mois de décembre, même que c'est le 19 ^^. On m'a toujours donné plus,mais je me suis toujours dit que c'est mon visage marqué qui produisait cet effet.
Je ne regrette pas mon parcours, c'est le mien, ce n'est surement pas le plus simple, mais c'est mon histoire...et j'en tirerai surment de la force pour plus tard. Je ne sais pas. Ce que tu dis est beau...Oui j'ai des rêves, des projets, et c'est ce qui me tient encore aujourd'hui. De savoir que je veux y arriver, que ça y est, je sais où je vais. Des projets réalisables, qui sont dans mes capacités. Sans perfectionnisme stressant^^
Merci. Tu parles trop bien maintenant je ne sais plus quoi rajouter lol. Je t'ai crue plus vieille que moi aussi. A travers lapuissance de tes mots. Leur justesse.
Merci pour ton soutien. Beaucoup. Plein de bisous

Laure 19/08/2006 20:47

ahh l'alcool! un autre problème  ^^ on s'en sortira jamais vivantes de tout ça lol! Enfin bon ça fait du bien de boire un peu , tant que ca devient pas quotidien... :s
As tu appelé tes psys?
Si tu me réponds non je te tue
=p
gros bisous
courage bellisima :)

[AnO]rchiDeA 20/08/2006 23:20

Wa dis donc j'ai failli ne pas le faire. Mais c'est fait. Ouf^^
Ben oui que ça fait du bien lol, moi je fais la fine bouche pour la bouffe mais dis pas non sur une ptite vodka, ça les fait marrer mes potes, gentiment, [enfin rassure toi je sais que la vodka ne fixe pas les sucres dans le sang][ben oui quand même je me renseigne mdr][déformation pathologik]
Mais ça je me le refuse pas, and fuck off les calories contenues dans un seul verre.
Zoub's

Hush 19/08/2006 16:14

hello ma belle...Pas eu le temps de t'envoyer pleins de sourires à la vue de mon comm' qui t'as fait du bien. On ne sait jamais ou les mots vont, mais s'ils peuvent faire du bien, c'est déjà énorme.Mon monsieur étant en vacances, il reprend ses droits sur son pc ;)Mais je ne suis pas loin.Mais sache que tu es belle, encore plus en dedans, et que oui, tu as un sacré caractère (sinon, tu ne m'aurais pas "accroché"). J'y peux rien: les personnes qui sont belles, qui ont un joli sens de l'esthétique, des mots, je suis hapée.il faut t'entourer de personnes justes, celle qui savent voir au-delà de "l'anorexique". Tu es peut-être quelqu'un qui t'épuise, mais tu es quelqu'un qui sait déplacer des montagnes. Il suffirait juste que se soit pour toi que tu les déplaces ces montagnes.Beaucoup disent, comme toi, qu'elles ne vivent pas, qu'elles survivent.Moi, j'ai l'impression que ce n'est pas une survie mais un sursis.Ne pas mourir là, tout de suite, maintenant, parce qu'au fond de soi, et malgré toute la noirceur, y'a un putain de truc qui retient....Un espoir? un amour? un manque de pessimisme absolu?J'en sais rien.Mais ne pas mourir pour "de bon", c'est se laisser une chance d'être vraiment en vie un jour.....hum.Faut que j'arrete d'être malade, ça me fait dire des conneries.courage ma belle, tu en vaux la peine ;)

[AnO]rchiDeA 20/08/2006 23:28

Ben oui mais alors moi maintenant j'ai les chevilles qui enflent...^^ J'adhére à ta vision du sursis. Parceque ce truc qui retient, si je ne sais pas le qualifier clairement, c'est ce qui me permet d'affirmer avec conviction que je veux vivre. Qui me tient debout. Et puis je m'ouvre petit à petit au monde et non, décidément y a trop de choses à voir pour que je m'en aille sans en avoir vu le huitiéme, le centiéme, même la haut je ferai chier lemonde a jouer les frustrées lol. Alors non. Je veux ma vie. Et la remplir. D'une maniére différent que celle que j'emploie aujourd'hui.
"Mais ne pas mourir pour "de bon", c'est se laisser une chance d'être vraiment en vie un jour."
Je crois n'avoir rien n'à rajouer à "ça". J'adore cette phrase. Tu dis des belles conneries alors^^
J'Pense à toi.

 

Carole 19/08/2006 12:45

Ca fait longtemps que je cherche ton blog. A chaque fois que je croyais pouvoir enfin te lire, le lien buggait. Bref, on s'en fout.Je compte désormais parmi tes supporters ! ^^
Bon courage.Bise.carole.Ps : tu es très belle. ^^

[AnO]rchiDeA 20/08/2006 23:29

Merci supportrice, attention c'est que l'élite lol, comme je te l'ai dit sur ton blog, jsuis ravie de ton passage^^
Merci.
Blush.

cadiche 19/08/2006 09:00

merci pour ton article, c'est tres simpa ,de voir mon ptit nom ,ca prouve que ce q jecris te touche , mais je le fais pas expres lol, et je suis sensible!!!o mots gentils, ca chnge des mots qui font malje se po si tu as recues mon email, mais saches que qd tu ressentiras le besoins de me parler , je serais labises a toi

[AnO]rchiDeA 20/08/2006 23:31

Je l'ai reçu et ai apprécié,beaucoup même^^
C'est ce qui te rend si humaine, si attachante, si riche à l'intérieur Cadiche, la sincerité naturelle qui sort de tes mots.
Bises

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier