Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 15:01

 

Eh ouaip jsuis pas morte...mais bien en vie.

Les cours se passent trés bien, malgrés quelques matiéres ou jsuis en lutte totalle: je m'attendais pas à une formation si scientifique que ça, et aprés un bac arts appliqués, pis quelques parcours en arts plastiques, moi les sciences euh...^^. Mais je m'accroche.

Des fois je me dis que j'en fais peut-être trop, mais comme c'est un véritable moteur pour moi...j'en profite et me noie dedans.

Parfois j'ai un peu de mal à garder mon sang-froid lorsqu'on évoque les Hp, les différentes pathologies, les mots sonnent un peu violemment dans les tempes, et en même temps, le fait de les évoquer froidement met une certaine distance avec tout ça alors...ce n'est pas plus mal. Faudra bien que je m'y fasse. Réduire les patients à des "objets d'étude".

Aprés quelques semaines je me suis socialisée et c'est plutot bien en fait^^.

En ce moment l'aiguille tend vers la droite. Droite toute même.

Pas de trop parceque j'en avais besoin de beaucoup. Mais faudrait quand même pas exagérer. Elle va pas continuer comme ça indéfiniment à augmenter LE chiffre.

Mais au bout d'un moment, quand la gorge fait trop mal, quand les genoux deviennent bleus à force de se cogner sur le rebord de la cuvette, au bout d'un moment on a plus la force. Plus la force d'effacer. Alors le corps fait rien de mieux que de stocker. Logique froide et sans pitié.

Et puis alors faut voir, ça se répartit mal, mes cuisses ont des formes, et j'ai l'impression que mes seins pésent 3 tonnes, ce que je supporte moyennement. Pas du tout en fait.

Mais, on est une fille ou pas, aprés tout. C'est dur de se dire ça quand on a couru aprés l'androgynie pendant trés longtemps. J'ai pas dit que je l'admettais dailleurs...

Des fois je fais des rêves étranges, ou toutes les nanas sont minces, si minces et moi...j'ai l'air juste "normale", et je supporte pas, et je donne des conseils pour grossir, et c'est infernal, j'ai l'impression que mes tripes se resserent au fur et a mesure, et à la fin j'éclate en beuglant que c'est elles qui doivent me faire maigrir, et non moi qui doit les faire grossir, je me mets à hurler  et...arf. Truc de dingue. Pff. Nimportequoi.

Là, c'est drôle je me suis mise au régime, un vrai, comme les autres. Enfin non mais...j'ai presque l'impression que c'est une démarche normale. Juste une nana qui se trouverait un peu ronde et qui voudrait perdre quelques kilos. [oui, c'est plus des grammes, c'est carrément des kilos].

Même si je sais que c'est juste pour me rassurrer. Ce n'est pas assez normal quand même pour que j'en parle comme les autres qui le gueulent au bout de chaque phrase. Je suis au régime mais muette.

Je sais pas ce qui s'est passé. Moi la grosse écoeurée de bouffe, j'en ai ingurgité encore et encore, et enocre, dés que je rentrais chez moi jpensais plus qu'à ça...Je sais pourquoi, c'est justement parceque j'étais pas beaucoup chez moi, et chez les autres [notamlent la famille] je fais plaisir.

Seulement personne ne sait que lorsque je réhabitue mon putain d'estomac à manger...ça devient un gouffre à bouffe. Et voila.

Si jene fais que jeûner, ça va. Je tiens longtemps à la restriction normalement, et pas une habituée de la crise. Rarement. 

Me reconnais pas. Des joues. De la chair sur les doigts. Un peu moins bleus.

Plus d'energie. Qui m'insupporte. Je sais d'où elle vient et c'est insupportable. L'impression que je ne pourrais jamais la dépenser en entier. Plus facile à faire quand le compte ne dépasse jamais les 370kcal. Quand ce n'est plus le cas, panique stérile qui méne à un désespoir empli d'orgueil belssé.

L'autre jour je suis allée chez l'ophtalmo; [mais vous devez être fatiguée en fin de journée...votre vue a baissé de maniére importante...c'est normal hum, vous savez lorsque euh...] [oui je sais]

J'y vois plus rien. J'ignorais que la vue baissait. Remarque c'est pas étonnant. De toutes maniéres, j'aimerais bien qu'on me montre ce qu'on ne perd pas dans cette course à l'envolée utopique.

 

J'ai un entretien pour un job cet aprém, je pense toujours autant à vous. C'était long là...j'adore vos ptits messages^^

ça fait du bien. Beaucoup.

J'ai hâte de pouvoir passer dans vos bulles...j'éspére que vous allez bien...y a interet.

Bon courage pour les cours...et le reste! :0010:

Partager cet article
Repost0

commentaires

sand 01/02/2007 13:13

 comme une bouteille à la mer...
ma nouvelle adresse
http://www.bloghotel.org/hepburninthesky/
 

[AnO]rchiDeA 18/02/2007 17:13

Merci saNd, c'est noté, j'éspére y faire un tour le plus vite possible...
Tu me manques, j'éspére que tu vas bien...tu peux t'arreter de t'inquiéter lol, tu vois on va s'occupper de moi...un peu malgrés moi j'avoue, mais bon.
Je t'embrasse super fort

sand 21/01/2007 14:50

tu es ou? je m inquiete moi... 

Laure 21/01/2007 00:16

cette absence devient inquiétante...

[AnO]rchiDeA 18/02/2007 17:14

Je suis là...merci pour tes petites attentions fort sympathiques^^
Gros bisous, j'espere que tu es en forme

Julie 20/01/2007 17:58

J'attends de voir

pauline 13/01/2007 13:54

Alors comment se sont passer les exams?
Trés mal pour moi.. mais bon, j'ai rien foutu en même tps.
m'inquiéte même pas de réponses à mes mails..
Bon week end
Pauline

[AnO]rchiDeA 18/02/2007 17:22

Salut pauline...
Jsuis super gênée...Du jour au lendemain plus de nouvelles, jsuis désolée.
J'ai planté mes partiels, malgrés mon acharnement aux révisions, mais faut croire que la famine handicape fortement les facultés intellectuelles lol...c'est pas une légende, c'est bien vrai!^^ J'ai validé que la psychopatho...
bref, vive les rattrappages...
J'éspére que tu vas bien, de mon coté je n'ai aucune idée de la suite des événements, c'est un peu flou pour l'instant...et j'aime po le flou!
Bisous

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier