Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 17:31

Je rentre à l'hopital ce soir, aprés ma perm' qui s'est bien passée, malgré quelques petits déboires...

Cela m'a fait du bien  de recommencer à écrire, et de lire vos encouragements aussi, votre maniére de voir les choses.
----------------------------Echanges enrichissants------------------------

Je pars ce soir l'esprit tranquille, sans stress; ça faisait longtemps que ça n'était pas arrivé.

J'accepte l'hospitalisation, même s'il est toujours difficile pour moii de prononcer le mot "anorexie" ou "viol', et tous ces noeuds liés au passé, mais je commence à y voir un peu plus clair.
Soyons réalistes, comme m'ont dit les médecins psys et toute la tribu, ça mettra surement des années. Je m'en fous, ça prendra le temps qu'il faut.
J'ai conscience d'être impulsive, et que mes "symptômes" ne sont pas mentalisés (jargon psy...lol). Mais ça va venir. Un petit rayon de lumiére dans le fond du trou que j'ai creusé toute seule.
Tout au fond...mais il est là.J'ai de l'espoir, et l'envie de me donner une chance de vivre, plus de survie

Quand je saurai me poser

Quand je n'aurai plus peur de dormir
Quand je saurai dire non
Quand j'arrêterai d'être focalisée sur moi ( c'est vrai quoi faut pas éxagérer...)
Quand je n'aurai plus peur du regard des autres
Quand je me sentirai "aimable"
Que j'arrêterai de rire au nez des gens qui me disent "Maigre"
.Me regarder en face.
Quand j'arrêterai de mentir comme je respire
Quand j'arreterai de me faire mal à la moindre frustration...
...

...et la liste est longue, putain qu'elle est longue...

Mais je crois bien qu'on évolue durant toute notre existence. Ce n'est pas pathologique, c'est juste "normal".

Merci pour ces commentaires chaleureux. Et bienveillants.Reboostée à bloc.^_^"




Je ne sais pas quand je reviendrai, quand j'aurai une autre perm', mais ça devrait pas trop tarder.
Partager cet article
Repost0

commentaires

cerise53 28/07/2007 09:31

salut anorchidea , j\\\\\\\\\\\\\\\'espere que tu te portes bien etant donnée que tu n\\\\\\\\\\\\\\\'ecris plus pour le momentje pense beaucoup à toi et à ta guerison , esperant sans cesse que tu t\\\\\\\\\\\\\\\'en sortiras une bonne fois pour toutedans tous les cas , jattend de tes nouvelles avec impatience merci pour tes commentaires sur mon blog cela fait toujours trés plaisirbizes et bon courage a toi

Diane 24/07/2007 12:48

Les temps sont durs...je voudrais enlever le manteau qui me pèse sur les épaules mais je suis bien trop frileuse, bien trop peureuse d'être encore plus mal..d'attraper peut être une maladie de normalité.
C'est absurde, absurde comme cette astreinte, cette autoflagellation permanente qu'est l'anor...J'ai l'anor qui crie, le coeur qui explose...Mal à l'âme de ne plus aimer, mal à la vie de devoir exister...
Je pense à toi ma tite anorchidea, très souvent...car ta force, ton acharnement...malgré ce que tu dis, je les vois grands et porteurs d'espoirs...J'aimerais croire que tout n'est pas noir...

fee clochette 22/07/2007 11:14

Aprés 2 mois de non-existence sur mon blog, je reviens, fais un petit tour partout et m'arrete longuement ici pour te lire, voir comment tu vas et évolue. Je vois que tout est encore compliquée, on est toutes dans la meme merde. Je pense fort a toi qui te bats encore et encore, et comme tu dis meme si ce sera long il faut garder espoir que tout ca sera fini un jour.
J'attends avec impatience ta prochaine perm pour que tu puisse écrire de nouveau. Ta présence m'est rassurante, tu es toujours la meme si tu es hospitalisée et c'esta gréable de voir que tu ne laches pas.
Bisous et courage, je t'en envoie plein. Fée clochette

sand 21/07/2007 01:55

cet article m a ému aux larmes
tu merites tellement de t en sortir

love ya

fred 21/07/2007 01:02

Bonjour Jolie Orchidée
Ton dernier message est vraiment génial.Pas parceque les autres ne l 'étaient pas , ;-) mais parceque ça doit être le plus positif que tu aies jamais écrit ici et ça me fait super plaisir. Je suis très heureux pour toi et vraiment très fier de toi.
Oui je sais ce n 'est pas terminé. J en suis conscient, mais tu es en train de te diriger tout doucement vers la vie que tu mérites et de t'éloigner de celle que tu subissais. Il te faudra du temps, mais tu as tout le temps qu' il faut, la vie t 'appartient et tu vas pouvoir la vivre autrement. Ne grille aucune étape et vas-y a ton rythme.
C' est  vraiment  génial de te sentir au top et prête a avancer .Ca vaut....tout !Je ne vais même pas te dire bonne chance.Tu as réussi tout ça par toi même et ça n' a rien à voir avec la chance.
Un jour tu te verras comme nous on te voit .Et tu verras que tu n' es ni une junkie ou une personne désagréable ou je ne sais quoi encore.Tu es juste quelqu un qui a quelquechose à combattre en ce moment. Et ça n' a rien d' une partie de plaisir. On ne se sort pas d' une telle situation en étant indemne. Tu es une femme belle courageuse et déterminée. En un mot tu es exceptionnelle, c' est pour moi une certitude.Tu nous le montres a chaque instant. Et on n'a aucun doute sur toi , ta personnalité ou ta capacité a t' en sortir.
Ne t 'inquiète pas sois juste patiente avec toi même.Tout le reste va se dérouler tranquillement une fois que tu seras bien lancée.Fais confiance aux tiens et aux professionnels.N' oublie pas que ni eux , ni nous ne te jugeront jamais.Un diagnostic n ' a jamais été une sentence..;-)
Tu es un exemple pour chacun d' entre nous.Et ce petit rayon de lumière que tu as vu du fond du trou tout là-haut , nous éclaire et nous réchauffe seulement grâce à toi.Alors merci pour tout ça Jolie Fleur.
On ne te lâche pas et on t' attends en haut.Vas-y tranquille et sereine ,la lumière que tu aperçois n' est pas dangereuse et ne brûle pas les ailes.Il n 'en est pas de plus douce...A part peut-être celle qui émane de toi.
Je pense à toi et encore une fois je te dis "good fight"
Tu comptes beaucoup pour nous tous, alors merci de tout faire pour t en sortir.Tu es géniale tout simplement.
Fred
Ps: Ne regarde pas en arrière ,tu auras le temps de le faire plus tard.Ce qui est fait n' est plus changeable, et il te faudra apprendre petit à petit à vivre avec ces sombres souvenirs qui s'estomperont avec le temps.Le fond du trou te semblera bien différent quand tu le regarderas de la surface.

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier