Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 15:33

Lili, take another walk out of your fake world
Please put all the drugs out of your hand
You'll see that you can breath without not back up
Some much stuff you got to understand
*


Lili, you know there's still a place for people like us
The same blood runs in every hand
You see it's not the wings that makes the angel
Just have to move the bats out of your head
*



Lili, easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
*


Partager cet article
Repost0

commentaires

Sid 31/07/2007 23:13

Je vais bien, ne t'en fais pas...Ce film m'a bouleversée. Et cette BO... Impossible de l'écouter avec la même négligence, celle de la lassitude d'entendre les mêmes chansons. Comme une larme qui chatouillerait l'oeil à l'écoute de ce morceau. Oui, c'est cela, une larme. Merveilleux. Ces mots qu'on aimerait voir se réaliser. Juste une avancée... Et ces dits-mots, ne les entendons pas ? Les écoutons vraiment ? Parce que plus simple à dire qu'à faire. Mais ça fait tant de bien d'être encouragé. Besoin évident pour progresser. Tu n'es pas toute seule.Oui, c'est possible. Bon courage à toi, jolie fleur.Mille pensées

Sans Coeur 31/07/2007 20:43

slt tu ne me connais pas , c'est la première fois je crois que je laisse un com sur ton blog, en tout cas c'est juste pour te dire que  même si je ne te connais pas , j'aime la manière dont tu écris, tu as un style qui passe pas inaperçu et qui me touche... Sachant que je suis un peu "atteinte" jpe comprendre ce que tu vis, et ça me fait du bien de savoir que d'autre vivent un peu la même chose que moi, ça donne envie de survivre... Voilà continue a écrire si ça t'aide et jte soutien dans l'ombre... :)

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier