Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 17:00

Est ce que le suicide est une marque de lâcheté  ou de courage, j'ai toujours pas élucidé le dilemme. Voyez vous, ça me trotte sérieusement dans la tête ces derniers temps, et en même temps putain, j'ai pas vraiment envie de me foutre en l'air mais...arf. Jsais pas. Jsais plus. Ce qui est bien, ou pas. Et puis la question se pose-t-elle vraiment....? Pourtant elle tourne en boucle, auto reverse de merde, j'en peux plus, j'en dors plus et pour tout dire j'en bouffe plus rien non plus. J'ai des cernes de long en large, pire qu'un panda travesti jvous jure, sans compter les yeux comme des balles de ping pong tellement que j'en chiale.

Faudrait peut être aussi que je sorte de l'hosto, histoire de cotoyer des gens un peu plus heureux, voire de carrément vivre ma vie hors des murs de la folie humaine. Histoire de voir comment ça fait d'être libre à nouveau. Je crois que j'aviserai après. Enfin je sais pas.

Sinon je me suis remise à lire aussi, du genre "de l'inconvénient d'être né" de Cioran (lui il me fait vraiment sourire des fois), et aussi 37°2 le matin pour la folie de Betty qui me colle à la peau....même un peu de trop je trouve ces derniers temps, m'enfin j'espère quand même que jvais pas finir par m'arracher les yeux. Aussi une forme de vie d'Amélie Nothomb (parce que ça parle beaucoup de bouffe et que quand j'en parle j'en consomme pas) et un essai de psychopathologie (parce que j'en ai plein le cul qu'on me taise ce que j'ai bordel de merde; mais je doute trouver la solution toute seule, ce serait un peu trop facile sinon de faire des diagnostics à tire larigot quand même), bref, tout ça en même temps comme ça je peux choisir, et je lis toute la nuit avec les pupilles complètement dilattées, ça me donne l'air d'une dingue. Faut dire que j'aime ça je crois.

J'ai pas grand chose à dire vous voyez bien. Mais je m'en sors parait il même si je suis extrêmement dure avec moi même. Déjà, toutes mes démarches judiciaires sont bouclées. Et ça c'était pas vraiment une partie de plaisir. Jcrois que je suis fière, un peu. Et j'espère, j'espère de tout mon coeur que les victimes parleront, encore et encore, pour que ce genre de truc se passe de moins en moins...et que ces connards se sentent moins tranquilles. Bientôt je serai debout (si je me flingue pas), et j'irai militer contre les violences faites aux femmes, parce que si lui passe sa vie à me sourire comme un con dans mes pires cauchemars, en attendant j'ai pris dix ans de survie forcée dans la gueule, d'auto destruction d'une jeunesse envolée -sans vouloir faire pleurer dans les chaumières-. Je crois que c'est une raison assez valable pour pas me foutre en l'air. Putain, comme j'en peux plus d'être parasitée comme ça en permanence.

Sinon jpense aussi arrêter e me foutre les bras en charpie et de continuer à écrire, rassembler toutes mes notes, et en faire un truc. Je sais pas encore quoi, ou si ça peut intéresser quelqu'un, mais je préfère penser que mon histoire puisse servir plutôt que de m'être foutue en l'air gratos. Jsais pas, genre un témoignage ou un truc comme ça.

Et puis après je passerai à la téloche et j'en serais réduite à la pauvre fille qui a survécu mouarf mouarf mouarf.

Sur ces bonnes paroles j'arrête mon délire et vous souhaite une excellente fin de journée mes amis.

Le cynisme commence à me les briser ;). Même que je fais rire les infirmiers et que les entretiens se finissent toujours par "bah voilà vous avez retrouvé votre humour...vous êtes une sacrée quand même".

Ben merci, si en plus je devais chialer sur mon sort, on s'en sortirait moyen jcrois...rire, c'est peut être ce qui me retient à la vie. Rire, toujours, même dans l'obscurité, on s'en fout puisqu'on n'a plus rien à perdre, alors rions.

 

foliebybonbona6dule.jpg

[by bonbona6dule sur DA]

Partager cet article

Repost 0
Published by [AnO]rchiDeA - dans Don't worry life is easy
commenter cet article

commentaires

http://www.hotel-des-voyageurs.fr 13/07/2016 04:27

On ne peut pas être plus forte que l'anorexie.

sand 12/04/2011 18:26



Je réalise seulement à quel point tes mots m'avaient manqué. Egoistement certainement car ils pourraient être les miens. En partie seulement bien sûr.


La juriste en moi te félicite de ces démarches. je ne sais que trop que la place accordée aux victimes est minime, et tu peux être fière d'avoir eu la force de t'engager dans ce tourbillon
judiciaire.


Pensées fortes



Ludivine 27/02/2011 19:54



Tu es une battante et je t'admire. Et témoigner serait un grand pas dans ta vie ainsi qu'un moyen d'aider d'autres filles dans ton cas. Le suicide serait un beau gâchi après tous ces efforts, et
puis tu serais une loque je dis pas mais tu fais des trucs sensas (ton art et ton écriture). Et puis t'as trop de caractère pour renoncer. T'as bouffé de la vache enragée! LOL


J'tembrasse tout fort et faudrait que tu m'donne l'adresse de l'hosto que je t'écrive. Bises.



[AnO]rchiDeA 05/03/2011 08:45



Whouaaaa ça c'est du comm' de fille qui veut rien lâcher ;) Et je ne vais pas lâcher non plus. T'as raison, peut être que je gâcherais tout, et cette fois il y a ces petites braises que je tiens
au chaud que je n'ai pas envie de perdre. Elles reprendront quand tout sera fini pour recommencer, recommencer la vie, encore. Finir la maladie et commencer la vie, et si je n'ai pas tout à fait
fini d'être malade eh ben jcommencerais quand même, après tout on s'en branle, tout le monde s'en branle que je sois malade ils m'ont dit. Alors. Ce n'est plus une excuse pour ne pas sauter dans
le grand bain. Donc...


Des bisous bella. L'adresse....c'est


Secteur 59G17 - Unités Tourquennoises de Psychiatrie (Tourcoing)



155 rue du Président Coty
BP 70559
59208 Tourcoing Cedex


Mais fais gaffe, parait que je sors dans pas longtemps ;)! Des bisous




Laeti 27/02/2011 15:01



Hey choupette, tu viens revivre notre jeunesse ensemble ? Pourquoi on y aurait pas droit hein ? Et même que d'abord moi je dis que la vie c'est une plaisanterie alors autant la rendre plaisante à
souhait !! 


Bref :) gros bisous ma belle, je t'envoie des images de champ de blé illuminé par le soleil d'été pour adoucir tes nuits

[AnO]rchiDeA 05/03/2011 08:49



*promis*

Christelle 25/02/2011 10:10



Lâcheté ou courage, moi non plus je n'ai pas la réponse. Je suis moi-même arrivée à un tel acte il y a de cela presque deux mois. Je m'en suis sortie. Mais là n'est pas la question, il faut s'en
remettre, après, car c'est la solution de secours "utilisée"... Comment revenir à se raccrocher à la vie, après ça?...


Chère combattante, ne lâche pas.


Comme toi, j'ai pensé à écrire mon "histoire-témoignage", pour aider les "prochaines victimes" qui vivront de telles horreurs... Je trouve que ce serait une bonne chose, si tu faisais cela.
Pas pour les autres, mais déjà pour toi. Cela te permettrait peut-être d'extérioriser, de crier ce que tu as subie, ce qui t'as brisée, ce que tu as sur le coeur... et ce que tu t'efforces à
combattre chaque jour depuis tant d'années.


Alors s'il te plait, bat toi encore, ne lâche pas la vie sur un coup de folie. Tu es plus forte que tu ne le crois.



a 05/03/2011 08:56



Merci Christelle pour ces mots...pudiques et forts.  Comment se raccrocher à la vie après, ça....c'est toujours ce putain de problème. Je sais pas. J'ai pas la réponse. Se raccrocher à ce
qu'on aime. ce qui fait du bien. Des trucs simples. Mais je sais que ça fait pas tout. Moi je me raccroche à ce que j'ai envie d'aller voir; l'inde, barcelone, biarritz, la hongrie, les pays de
l'est. Eux ont su se relever. De massacres, de trahisons, de tyrannie. Je veux y aller. Et tout ça...il faut que je le fasse. Et puis même, j'ai encore une tonne d'expos a aller voir, de films
aussi. De la merde, faut que je (tu) vive(s).


Avant ça aurait été coup de folie. MAis le pire est que 'y réfléchis calmement, posément, je pose des questions, qu'est ce que fait tel médoc, la durée, les risques d'une OD, bref, je suis
méticuleuse dans la mort. Mais bon, je suis passée à autre chose maintenant. Enfin je crois.



*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier