Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 16:09

J'ai 5 ans.

 5 ans de pleurnicheries, d'ironie, de colère, de coups de gueule, de cynisme, de sincérité, d'encouragements, d'échange, de surprise, de rechute, d'évolution, et encore d'autres choses. Plein d'autres choses.

Des commentaires qui m'ont touchée, chamboulée, enragée. (Pas beaucoup). Aucun que j'ai censuré. C'est peut être de la chance. D'avoir des lecteurs fins et intelligents, qui ne sont pas là pour emmerder le monde gratuitement. C'est surtout cette notion de gratuité qui m'amuse, je me demande toujours "qu'est ce que ça leur apporte à eux, leur cul vissé sur leur bon vieux fauteuil rustique, de tout foutre en l'air avec un venin déjà périmé?" Bref, puisqu'il n'y en n'a pas ici, n'en parlons pas.

Il y a déjà certaines personnes qui se sont indignées face à certains commentaires. Mais pour la plupart ce sont ceux-ci qui me bousculent et me font grandir, pas par la méthode douce, j'entends bien, mais parfois, un coup de pied au cul...je suis capable de me le prendre. [si, évidemment, c'est constructif]. D'autres sont là pour déstabiliser, voir ce qu'on a dans le bide...mouais, ça j'y réponds parfois, mais l'envie de me justifier n'est pas vraiment mon fort. J'ai pas de compte à rendre.

A personne.

Mon blog n'a pas la prétention de détenir la vérité, de divulguer la science infuse, ni d'être un exemple de guérison ou je ne sais quoi. Tout ce que je sais, c'est que ça fait 11 années maintenant que je me bats comme une damnée pour avoir le droit à la vie (avec moi même, mais jvous préviens, jsuis une sacrée putain d'ennemie que je peux même pas flinguer, c'est là toute la difficulté voyez), et que mon double se bat avec autant d'acharnement pour me foutre en l'air. Mais...au bout de toutes ces années, à force de se cracher à la gueule, je lui trouve du charme à cette grande brune haha...et de son côté, je pense qu'elle commence à apprécier ma hargne aussi, vu qu'elle me laisse un peu plus tranquille. En bref, on se tape un peu moins sur la gueule globalement.

Donc, peut être...peut être que ce blog finira son quinquennat en beauté en cédant la place à d'autres priorités comme la peinture (au passage, prochaine expo vers le 6 avril  pour les lillois ;) ), le dessin (mes carnets dégueulent), la photo (acquisition prochaine d'un reflex), et peut être aussi des amourettes. Ben ouais, c'est qu'après 11 ans de vie en solo, s'rait peut être temps de caser l'orchidée.

En parlant d'orchidée, mon préfixe me dérange salement, [ano]rchidea, fut un temps où ça me collait à la peau j'avoue, mais là...je cherche un nouveau pseudo, vous avoue. Ce sera mon pseudo d'artiste! J'adore par exemple le sens du mot [raptus], mais alors question sonorité merci, plus moche tu meurs! Viennent après inspi[red] (j'ai les tifs rouges), BreatHe (les gens vont pas savoir prononcer), ynoulia qui fut le mien durant des années reste ma signature, mais ce qui me dérange profondément c'est qu'en tapant ynoulia sur gogole, on arrive sur mes dures années sur des forums x et y et j'ai pas très envie que ça colle à mes peintures et à ma nouvelle vie. J'ai envie de faire un truc avec "acid", ou rassembler des mots au sens opposé; vu que le paradoxe est un peu mon grand ami. Fée brile j'adore, mais on fait pas dans l'innovation. Si vous avez des idées jsuis preneuse. Défi 2011 :D

Moi jtrouve que 5 ans c'est pas mal pour un blog, et je peux vous dire qu'il a grandi avec vous, dans ma manière d'écrire, de décortiquer, d'analyser...quand je me relis au tout début, j'étais en pleine puberté haha, me voilà femme. Certains sont restés, d'autres auraient peut être voulu que je reste au  statut pleurnicherie pour se rouler dedans. Vous savez ces personnes qui se nourrissent et entretiennent le malheur des autres, aller, on en a tous dans notre entourage. Bon, he bien celles-ci m'ont quittée et sont allés voir ailleurs ce qui se passait sur le mur des lamentations. J'ai donc grandi, mon blog a évolué, et mes lecteurs aussi. En somme que du positif, sans aucun "mais". Et c'est pas plus mal.

 

Je sors de l'hôpital quant à moi samedi. Jamais une hospitalisation n'aura été aussi constructive, les soignants n'en reviennent eux même pas et n'en attendaient pas tant, parait que je suis une fille surprenante (ouf, me dire que je suis prévisible est un coup de poignard dans le dos), avec des ressources assez extraordinaire (s'raient pas un peu lèche-cul sur les bords ceux-la...), en bref, j'ai avancé sur tellement de plans à la fois, ouvert tellement de dossier en même temps que tout cela me paraît confus et je ne sais même pas sur quoi j'ai avancé, je pense que je m'en rendrai compte dans la pratique, dehors. Mais pour les ssoignants, ils ont même craint que je n'avance trop vite, ce qui aurait pu être déstabilisant (ça l'a été, ça l'est toujours, mais ça passera); en bref, je pense qu'ils vont aller se bourrer la gueule au champagne lors de ma sortie. Sérieux, jcrois qu'on a fait du bon boulot. Sartek.

 

Bien à vous,

 

Instant9.jpg

 

L'Orchidée.

Partager cet article

Repost 0
Published by [AnO]rchiDeA - dans Vous et...moi
commenter cet article

commentaires

http://www.souriez-blanc-lyon.fr 13/07/2016 04:26

On ne peut pas être plus forte que l'anorexie.

°LyiA° 30/03/2011 11:16



Très joyeux anniversaire l'Orchidée...Longue vie à cet espace,à toi,dans ta quête du
bonheur...             









[AnO]rchiDeA 02/04/2011 11:11



Merci Lyia la discrète...



Bessad Myiam 25/03/2011 20:07



Bravo pour tes cinq ans de blog...J'en ai commencé beaucoup, dans l'écriture, lors de mes périodes sombres et je n'ai jamais pu tenir...pourtant le tien je l'ai ardemment lu et suivi, prendre des
news d'une personne que je ne connais pas mais dont les mots résonnent tellement bien et ont une intensité que j'adore...Félicitation à toi alors, je te souhaite comme moi d'aller toujours mieux
et de trouver la personne qui serrera ton corps et ton coeur si solidement dans son étreinte que même la tristesse ne pourra venir s'y glisser... Je trouve que le nom Fee Brile c'est pas mal...
Je donne juste un avis : se tuer nécessite sûrement un certain courage mais il en faut bien davantge pour se relever de ses blessures, même les larmes aux yeux, emmerder la mort et ne rien
lâcher. écris et je te lirais ... bats toi et je te soutiendrais... Toi tu fais preuve de courage, et d'un bon tiens!!!!...alors chapeau l'artiste..!!



[AnO]rchiDeA 27/03/2011 16:30



Ton commentaire m'a tiré les larmes. Les spasmes et tout ce qu'il s'ensuit. Merci, un grand merci. C'est tellement...je suis tellement d'accord et à la fois je me suis dit...putain, elle parle de
moi! Est-ce que j'ai vraiment autant de courage? Quand je regarde toute la merde derrière...oh, il y en a encore un peu sous mes pieds...mais tellement peu par rapport à hier. Le combat n'est pas
terminé, j'en prends conscinece aujourd'hui pour certaines choses. Mais le plus gros est certainement fait. Je ne dirai pas que ce n'était pas dur. Mais mon blog devient une preuve vivante que
c'est possible. Et c'est là qu'il tient le droit à sa place. Je ne justifie pas son existence, mais...il prend tout autre sens aujourd'hui. Le sens de la vie.



ankylosée 21/03/2011 22:20



Et j'adore la photo !!!!!!!!!!



[AnO]rchiDeA 27/03/2011 16:31



hihi, merci l'artiste.


Toi qui me dis ça...ça titille l'égo ;)



Ankylosée 21/03/2011 17:12



5 ans pour grandir, c'est peu à l'échelle d'une vie. A l'échelle de la vie que tu te construis pas à pas, avec ses chutes et rechutes.  Les claques et revers n'empêchent pas la progression.
Ils ouvrent les yeux parfois.
L'hospitalisation, je suis contente que celle-ci t'apporte autant. C'est aussi une question de phase, d'être en phase, d'être capable d'entendre et réagir. Bravo pour n'avoir pas baissé les bras,
malgré les années.
Happy Birthday à toi ! rchidéa !



*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier