Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 11:55

Test de grossesse en poche.

Mais les mains qui tremblent trop pour le faire en vrai.

 

 

 

 

 

*******************Edit: Test effectué. Négatif. Et un grand soulagement. Et puis, avec tout ce que j'ai pris à l'hôpital, en soi, valait peut être mieux. Je doute que la grossesse se soit passée normalement, ni même que ce bébé, issu d'une situation pas très accueillante,ait été lui même "normal". Alors oui, c'est une bonne nouvelle.

Et je ne veux, en aucun cas, jamais, me servir d'un bébé comme d'une bouée de sauvetage. Je ne veux pas faire de bébé et lui attribuer un rôle qu'il n'a pas à avoir. Je ne veux pas me dire "peut être que si je faisais un bébé, il me donnerait la force de". Non. Lui, il a rien demandé à personne. Et surtout pas de me refiler ses ptites forces qu'il doit fabriquer pour lui.

Bref, la question ne se pose plus à présent.

Partager cet article

Repost 0
Published by [AnO]rchiDeA
commenter cet article

commentaires

http://www.purebmxshop.fr 13/07/2016 04:19

Je sais ce que je vaux, je sais où je vais, et je sais ce que je fais.

Caducee 01/11/2011 23:02



C'est pas plus mal. C'est bien que tu dises que tu ne veuilles pas et n'aies pas à t'appuyer sur un petit être qui n'a rien demandé et doit déjà se battre pour lui-même.


Pour tes posts suivants, je ne peux que dire que je suis émue. Je ne suis pas en forme pour écrire plus... Mais je suis là.


Bises



Ludivine 27/10/2011 12:08



Je suis comme toi, je ne me sens pas du tout de faire un enfant. D'abord, la maternité m'horrifie et me dégoûte presque (en ce qui me concerne - les autres font ce qu'elles veulent). Mais au-delà
de ça, j'ai bien conscience que je ne suis pas assez équilibrée pour prendre le risque de condamner un être innocent à la souffrance. Et vu ton parcours et ton état actuel (même si tu as fait de
gros progrès) je ne te le conseillerais pas non plus. Nous sommes ce genre de personnes qui avons besoin avant tout de nous occuper de NOUS, de nous REdonner la vie avant de la donner tout court.



Appoline 25/10/2011 21:03



Juste, un passage, pour un "idem" la semaine dernière. La peur de. Et puis le soulagement. Comment pourrais-je être une mère ? Pas une bonne ni une mauvaise mère, non, une mère tout court. Avec
tout ce que cela implique non seulement d'amour à recevoir mais surtout d'amour à donner.


 


TC.



chahinian 25/10/2011 17:20



Bonjour, je m'appelle Sarah CHAHINIAN, je suis journaliste pour l'émission " c'est quoi l'amour?" sur TF1 présentée par Carole Rousseau! Pour une prochaine émission sur le poids, je recherche le
témoignage d'une personne anorexique qui pourrait nous parler de son quotidien , ce qu'elle vit chaque jour et la suivre dans son combat contre la maladie lors d'un reportage tv! Je sais que ce
n'est pas évident mais l'objectif serait de parler d'un problème dont on ne parle pas assez ou au contraire pour certains banalisé ou caricaturé, mon objectif est de montrer la réalité de la
maladie et d'écouter votre discours, comprendre qu'il s'agit d'une maladie et qu'on en soigne pas  facilement. Si ça vous intéresse,   n'hésitez pas à me contacter par mail à
s.chahinian@hotmail.fr ou par téléphone au 01 55 04 76 88 !! Merci beaucoup et à très vite, Sarah



*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier