Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 12:12

Ça y est. C'est fini. L'année fût périlleuse, mais je me suis donnée à fond. Je ne me connaissais pas cette détermination de fer. Je ne savais pas que j'étais capable. "Elle" dit que c'est parce que j'ai eu envie de croire en moi. Bien sûr, il y a toujours cette envie de montrer au monde entier que je suis "normale", c'est à dire que je peux réussir, moi aussi, même en pesant 40 kilos et en étant mentalement...défaillante. Je crois que c'est la première année où je me suis donnée à fond, pour moi seulement. Pas pour mes parents ou pierpoljak. Avant, j'avais tellement peur de la défaite, et tellement persuadée que j'allais rater aussi que je menais une conduite d'échec, genre arriver complètement raide à l'épreuve, ou prendre 40 somnifères avant d'y aller, arriver une heure en retard... (haha, et dire que même en agissant ainsi je les ai eues). Ça me confortait dans l'idée que de toutes manières c'était raté, mais ça me donnait aussi une excuse. Cette année, je me suis donnée. Investie jusqu'au bout. J'ai pris le risque de rater, mais aussi celui de réussir (nettement plus sympa entre nous). Si je rate, je n'aurai pas d'excuses et ce sera vraiment horrible. Mais on apprend de ses échecs. J'aurais pu rester tranquille à l'hosto, ne jamais signer ma décharge, pour fuir l'épreuve. Mais un dernier sursaut vital s'est emparé de moi, me susurrant que si je voulais goûter aux projets qui se dessinent pour moi, il fallait y passer.Ca n'a l'air de rien comme ça. Mais je n'ai pas compté les nuits blanches pour rattrapper toutes mes absences. (comptez 2 mois et demi, 5 projets/semaine). J'ai dû manger pour tenir. J'ai dû me convaincre que je pouvais le faire. Ne pas céder aux tentations habituelles. Ne pas tout envoyer chier sous prétexte que j'étais littéralement à bout, moi. Ne pas dire aux autres d'arrêter de se plaindre, parce que moi j'avais le triple de boulot. En gros ne pas péter un putain de plomb. Ah, et aussi, j'avais plus le temps pour gérer les descentes de coke. Donc, pas de coke. En fait, fallait juste que je redevienne "normale" hahaha. Que j'agisse comme quelqu'un de sensé.

J'ai énormément appris sur moi même. La psy dit que j'agis comme les sportifs, c'est à dire que je n'avance sur moi même que dans la compétition. Ce qui est entièrement vrai. J'ai juste l'impression de...d'avoir compris tellement de choses. Tellement. J'ai appris notamment à me donner les moyens de réussir, et de ne pas tout mettre en oeuvre pour me planter en beauté. Paraît que je mobilise de l'énergie positive. Après avoir manipulé, menti, joué, nié, hurlé, cassé, pleuré, trahi...Je réalise les dégâts.

Et voudrais clore le sujet. Pour de vrai. Je ne sais toujours pas si je passe. En même temps, si je ne passe pas...je sais que j'ai gagné quelques batailles, déjà. Je ne vais pas me dire que ça me suffit. Mais ça me consolerait amplement. Je crois qu'à partir du moment où on se fait confiance, un tout petit peu...un grand pas est fait. J'ai envie d'apprendre à marcher une deuxième fois.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

http://www.meubles-et-plus.fr 13/07/2016 04:39

En même temps, faut dire que souvent, ils sont aussi raide que moi.

Vie-Fragile 26/08/2010 11:40



Je vois que tu n'as rien perdu du talent d'écriture qui était tien sur skyblog, sache même si cela fait une éternité que je ne suis plus venue que je t'ai lue, tant et souvent avant de me décider
à reposter un commentaire... De quoi avais-je peur ? Aucune idée, j'ai été prise dans la tourmente de mes émotions et ne voulant t'acculer devant ma douleur, j'ai préféré attendre d'aller un tout
petit peu mieux et il en a fallu du temps pour faire ce tout petit pas vers le mieux...


Je ne me lasse pas de te lire, tu trouves si bien les mots justes, les mots qui sonnent vrai...


 


Courage



Ely 06/07/2010 14:08



"J'ai envie d'apprendre à marcher une deuxieme fois"


Bravo, Eugénie.



[AnO]rchiDeA 08/07/2010 18:42



Merci Ely.


D'être là . J'espère que tu seras là pour apprécier mes premiers pas :)



ppm00 04/07/2010 01:05



Génial !!!


S'écouter n'est pas égoïste, car pour s'occuper des autres il faut s'abord s'occuper de soi, sinon on se vide !


Je suis trop content moi aussi. Sinon pour les FRITES c'est normal que tu cales, moi aussi je trouve ça un peu sec ... sans mayonnaise



[AnO]rchiDeA 08/07/2010 18:37



Hahaha ppm, tu es incorrigible


Pour l'égoïsme, ça paraît tellement con, et pourtant je viens de l'apprendre (et j'essaie de le mettre en pratique, même!). Tu vois, tous tes commentaires ont fini par porter leurs fruits!!!



shanti 02/07/2010 23:41



je t'embrasse. Tu es belle belle belle comme le jour, loooooool. Bravo, c'est amusant on ne se connait pas vraiment mais ça fait vraiment plaisir de te lire dans ces lignes.



[AnO]rchiDeA 08/07/2010 18:37



Adorable Shanti. Merci. De nouveaux horizons s'offrent à moi. C'est bon.



*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier