Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2007 6 25 /08 /août /2007 11:01
Aah...aprés une bonne nuit voila que le sourire revient...
Hier ma mére est venue me rendre visite avec  l'une de mes petites  soeurs <3
Alors ça , ça  calme direct.
Contente  de les retrouver
Contente de retrouver des petits bras à serrer, des joues rouges pour faire des bisous...

Je m'en vais au marché dépenser ma prime pour l'emploi ^^ [ça aussi ça fait plaiz'!]

Bises à tous et hauts les coeurs!




Partager cet article
Repost0
7 août 2007 2 07 /08 /août /2007 14:48

°

Quelques minutes de volées pour venir ici, l'un des seuls lieux ou je me sens chez moi...

Je suis toujours hospitalisée et activement suivie par toute une tripotée de psys en tout genre, et là j'aimerais bien qu'ils prennent leurs congés, moi j'ai plus rien à leur raconter...c'est vrai quoi on va pas sans cesse ressasser les même connneries, et puis ça fait pas de bien.

J'arrive quand même quelques fois à entrevoir un rayon lumineux, et ça, c'est nouveau et fort appréciable.

°°°
J'avais beaucoup de choses à dire et puis je me retrouve toute con devant cette page blanche...les idées filent, la concentration est absente, les trous de mémoire se font fréquents...je me sens diminuée avec cette camisole chimique, mais ne pas prendre mes cachets serait une grossiére erreur.
°°°


J'ai un peu plus de recul à présent, je me découvre petit à petit.
Je me scrute des heures devant la glace [petit nombril egocentrique] et voit enfin mon corps sans mensonges, je le vois comme il est là, maintenant. Maigre.
Se réjouir ou culpabiliser, je vogue entre les deux, fiérement satisfaite de ce corps qui n'est plus, effrayée lorsque mon coeur s'embale...
°°°

J'ai repris contact avec la vraie vie, j'ai retrouvé mes amis que j'avais laché depuis mon hospitalisation [ça fait 5 mois...], et putain quel bonheur de s'ouvrir ves l'exterieur...bouffée d'oxygéne,et bien-être sont de mise, je me dis que rien que pour ces moments là il faut que j'avance, pour les multiplier.
°°°

Brique par brique...
Parfois une chute
Mais jamais la défaite
Jsuis bien trop fiére pour l'accepter
Alors je flirte avec mes limites
Me sens forte et vaindicative, tandis que mon coprs me rappelle à l'ordre,
Mes jambes flanchent
Flageollent
Se rattrapper
Vite
Savoir appeller au secours au lieu d'utiliser les armes d'autodestruction massives...
°°°
C'est un apprentissage de tous les jours.
Le moral se fait les montagnes russes entre le [trop] bas et le [trop] haut sans juste milieu, jamais.
Je continue à écrire et dessiner, je regrette beaucoup de ne pas avoir d'appareil photo numérique pour mettre en ligne tout ça mais c'est comme ça. T''façons, c'est vite réglé j'ai aucune thune...la question ne se pose même pas, ça fait un truc en moins à penser lol
°°°





MiSS yOu,
Take care


Partager cet article
Repost0
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 15:33

Lili, take another walk out of your fake world
Please put all the drugs out of your hand
You'll see that you can breath without not back up
Some much stuff you got to understand
*


Lili, you know there's still a place for people like us
The same blood runs in every hand
You see it's not the wings that makes the angel
Just have to move the bats out of your head
*



Lili, easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
*


Partager cet article
Repost0
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 16:49
...Faire gaffe.
 Ouvrir les yeux.
Être attentive aux regards qui s'accrochent à ma silhouette.


J'aurais dû ne pas m'écouter.

J'aurais dû les croire, Eux...
xx

Il est un peu tard pour se repentir, mais j'essaie, je me cramponne tant que j'ai encore la force de le faire, tant que mes doigts tiendront la petite branche qui se présente à moi.
*
"Fragile."
"Vulnérable."
"Faible"
*
xx

Ce ne sont pas les  mots que j'aurais voulu entendre.

A chaque faiblesse son remède...
Forcer.
S'acharner.
Se décharner.

Fierté et orgueil m'aveuglent.

Je retourne à l'hopital demain.

J'aurais dû savoir que tout n'allait pas cesser d'un coup.
J'aurais dû me rappeller des souffrances déja vécues.

j'aurais dû et j'aurai dû et si j'avais su...on ne peut pas faire chemin arriére.
Avancer.
Ne pas se retourner avant d'être prête.






*et excusez moi pour mes absences prolongées...*
Partager cet article
Repost0

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier