Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 19:14

J'ai envie de pleurer très très fort. Sans savoir pourquoi. Comme ça, pour purger  peut être. Le trop plein. Les émotions nouvelles qui gambergent. Et puis ce moi nouveau que j'essaye de construire tous les jours mais...

Mais on ne peut pas devenir quelqu'un d'autre, ça je viens de le comprendre. Faire une croix sur ce que je suis tout au fond, mais qu'avais-je imaginé...Pas que j'aie envie de m'oublier, ou de me changer, mais je m'étais dit que ça marcherait peut être...? En fait non, n'essayez pas, ça vous revient pire qu'un boomerang. Alors y a moi, la nouvelle, elles, putain la fatigue...Joyeux bordel. Faut juste que je fasse le ménage, me rassemble un peu. Là, c'est...trop. Je vais bien, vraiment. Un peu perdue aussi. Mais j'imagine que c'est normal, ça doit faire partie du "truc", je veux dire de la remontée quoi.

On s'imagine que quand on va mieux on doit tout le temps aller bien et donc enfin je sais pas...c'est un nouveau rôle un peu...il faut que je le travaille, le module, et surtout, me l'approprie. Qu'il devienne moi. Ou l'inverse, je ne sais pas trop. Bien sûr que ce n'est pas vraiment un rôle puisque c'est moi mais enfin...c'est quand même un moi que je ne connais pas très bien pour le coup. Même si les autres ne s'aperçoivent de rien, absolument rien puisque ça fait des années que le masque s'agite devant eux. Sauf que pour moi, le masque n'est plus une illusion, c'est vraiment moi, ce n'est plus un mensonge.

Putain et je m'embrouille, j'arrive décidément pas à m'exprimer, j'arrive à rien sortir et ça m'enerve, ça m'enerve ça m'enerve. Je m'exprime comme une débile mentale, les mots ne viennent pas à moi ou alors s'emboitent de manière illogique et mon discours est complètement irrationnel. Dîtes vous bien que dans ma tête c'est pareil...et la nuit...la nuit!

Qu'est ce qu'elle avait dit...? Tachypsychie il me semble. C'est cela oui. Faaaaaaaaaaaaatigue.

Et cette envie de pleurer. En fait ouais c'est ça; je rêve de passer une journée toute seule. Dans mon lit, SEULE. A dormir, penser et écrire. Et fumer. PLeurer ce qui menace de jaillir à tout moment, ce sera fait. Ranger tout ça et respirer un bon coup. Après, ce sera  bon. Si vous saviez comme j'ai envie de bras...Des bras sécurisants qui serrent fort. Je voudrais m'étouffer dans des bras chauds. Perde mon souffle contre un autre coeur. M'abandonner. Qu'on me porte toute habillée dans mon lit, et qu'on me borde en me caressant doucement les cheveux. Entendre un je t'aime à l'oreille et fermer les yeux en souriant. Je n'ai plus 4 ans et je ne vois pas qui le ferait; ou plutôt qui je laisserais faire. Être grand est horriblement frustrant.

 

ps (inutile): Samedi soir ne m'a pas vraiment aidée à méditer puisque...enfin bref. M'en fous, c'était bien quand même. J'ai carrément sur-abusé, ok, mais ça faisait longtemps pas la peine d'en faire un drame non plus. Le tout c'est de pas recommencer, c'est simple. Mais qu'est ce que c'était bon. La surpuissance, la vie qui tambourine la poitrine, le coeur qui explose, les sens décuplés, tout ça. Et dire tout ce que je ressens aux gens sans gêne. De toutes manières, fallait que ça sorte. J'ai oublié comme c'était divin. 

[Une fois de temps en temps.]

Partager cet article

Repost 0
Published by [AnO]rchiDeA
commenter cet article

commentaires

victoria secret uk 13/07/2016 04:32

Aujourd'hui c'est mon corps qui veut me montrer la route, et ma tête qui ne veut pas.

enfumée 05/11/2010 14:00



"Et cette envie de pleurer [...] frustrant"


 


Bam.


Se lire chez les autres peut-être violent.


Je comprends tellement... tellement.


 


Je pense à toi souvent.... là.


 



°Lya° 23/10/2010 14:40



Combien de fois,j'ai ce sentiment,de ne pas réussir à sortir les choses correctement!!!Combien de fois,ça s'embrouille,j'ai envie de dire des choses,et
les mots justes ne viennent pas.


Expliquer et définir une personnalité complexe,notre personnalité,ça relève du défi.


Ne t'angoisses pas trop,chaque chose en son temps.Tout ne va pas changer du jour au lendemain.



ppm00 22/10/2010 22:56



La remontée c'est comme une descente à l'envers  sauf que c'est naturel, pas payé au centuple comme la justice des
dieux, ça monte et ça descend, tranquille peinard. C'est joyeux, et c'est triste, mélangé, pleurer de joie, et pleurer de chagrin dans la même heure, c'est ça être vivant. Tout le contraire
d'assurer à temps plein, de se blinder pour être toujours égal. Les autres trouvent qu'on est déprimé, ces autres qui sont normaux et qui ne pleurent jamais. Mais ça fait du bien de vivre aussi,
en attendant la mort.


Je te serre fort dans mes gros bras bouillants.



Caducee 22/10/2010 11:10



Je comprends très bien ce que tu veux dire, quand tu dis que tout s'embrouille, que rien ne sort correctement, et que le masque fait partie de toi à tel point que c'est "toi".


Et jpeux te dire que parfois, écrire des phrases sans aucun sens, juste les mots qui viennent, ça peut faire dire plus de choses que quand on essaie de s'exprimer correctement.


Tout ce que tu dis, là par où tu passes, c'est normal. Enfin je suppose, du moins ça a l'air vachement fréquent. Donc ça doit être normal.


"Tachypsychie", j'aime bien ce terme. ça veut tout dire ^^


Quant à avoir quelqu'un pour te border et te caresser tendrement les cheveux, tu trouveras. Si si, tu trouveras.



*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier