Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2006 3 22 /03 /mars /2006 16:48
Je commence enfin à m'apaiser. Doucement, je sens que mon corps se dénoue...Mes trapézes sont moins douloureux, mes courbatures s'estompent petit à petit, même si je m'inflige encore ces séances abusives de sport.
j'ai passé la journée d'hier avec ma Maman, tout juste revenue du Sénégal, Elle voulait passer du temps avec moi. Elle voulait que je vienne boire un café, fumer une clope dans le jardin. On a regardé doucement les fleurs pousser peu à peu, savouré les premiers rayons de soleil...discuté longtemps, plus que je ne le pensais.
Parlé d'avenir, de Mon avenir, que je vais partir loin. Je lui ai dit que c'était dans un an, et que dans un an j'irai peut être mieux. Elle m'a répondu que peut être ne suffirait pas, qu'elle avait oublié à quel point j'étais absente, et m'a avoué qu'à l'aéroport elle avait été frappée par mes jambes de sauterelle. La dessus elle m'a pris dans ses bras, fort, je sentais mes cotes opressées, c'était bon. Bon d'être dans ses bras chauds, bon de sentir son coeur sur le mien, bon qu'elle soit là, tout simplement. Aprés ces années de lutte, de cris hystériques et d'incompréhension de part et d'autre. Putain, ça fait du bien.

Maman. Dire que j'ai déja levé la main sur toi, dire que je t'ai déja hurlé dessus les pires insultes qui existent au monde, quand j'y repense j'ai honte, honte comme jamais. Tu m'a frappée toi aussi. Aucune de nous ne sentait la douleur.
La douleur était dans le coeur, la douleur c'était la perte, tu n'as pas réussi à me garder, comme tu dis... Et moi je t'ai fuie, je t'ai fuie par peur d'être là, par peur de te faire mal, déja pleine de culpabilité. Incompréhension et rage ont pris le dessus.

Aujourd'hui c'est différent. Les choses sont différentes. Prise de conscience.
range tes livres du genre "comment être une bonne mére", comment vivre avec une anorexique" "comprendre les TCA", parceque t'en as pas besoin.


Sinon je continue à avancer dans mes démarches, surtout parceque je n'ai pas le choix. Le musée des Beaux Arts ne m'appellent plus, et je ne vis qu'à l'aide de l' A.P.L. J'en suis malade, et en aucun cas je ne veux être réduite à devoir demander de l'argent çà mes parents pour le loyer.
Je suis la seule qu'ils ,ne rappellent pas, et je ne peux pas croire que c'est une coïncidence. C'est trop facile. Tout ce qu'ils on trouvé à me dire, c'est "De toutes les maniéres, mademoiselle S., je suis persuadée que cette petite pause vous fera le plus grand bien. Nous vous rappellerons dès que possible. Au revoir, passez un bon week end". J'avais envie de lui éclater sa gueule de conne, et lui dire que si je bosse pas je risque encore moins de remplir mon putain de frigo vide, si c'est ça qui les dérange tant.

Voila...
Aujourd'hui, journée sport, squash et tennis si tout va bien...mais je  me suis tapée une grosse insomnie cette nuit, sans compter les précédentes, et mon ventre n'est pas  lourd, alors on verra bien. Pas de pression, faire comme ça vient, et ne pas dramatiser si ça ne se fait pas ;)
Partager cet article
Repost0

commentaires

la fée flaque 23/03/2006 18:14

Que cela doit être bon les bras d'une maman...je suis heureuse que vous ayez réussi à passer au dessus du passé qui apparemment n'a pas été facile...Tu me donnes un peu d'espoir...
Prends soin de toi, pas trop trop de sport quand meme, hein ? Quoique je t'envie j'adore le squash!
gros bisous

speedy 22/03/2006 20:07

moi les insomnies ca me connais lolprends soin de toi  kiss

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier