Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 12:05


Suspension...parenthèse.
Instants cottonneux.
Réveil brumeux...
Les yeux fixant un point inexistant.
Des mots qui se bousculent dans la tête mais que le mutisme censure.

Tout ce qui s'est passé ces derniers temps serait trop longs à expliquer maintenant...mais j'espére pouvoir le faire rapidement,ainsi que de répondre à vos nombreux commentaires qui me vont droit au coeur, et bon Dieu ça fait du bien.
J'ai traversé un drôle de week end où personne n'a compris grand chose, mais il y a un problème sous jacent qui me fait peur.
A suivre...



Je tenais à vous remercier vivement de vôtre attention. Finalement out ça prend une ampleur que je  n'aurais pas imaginé, et ça me fait doublement plaisir.
Je n'ai jamais reçu un seul commentaire déplaisant ou déplacé, mais toujours des encouragements et un soutien sans limites...des habitués, des passagers, ceux qui survolent, d'autres qui lisent ces 2 ans de vie...C'est étrange cette blogosphère. Double tranchant.
Je sais qu'il y a des hauts et des bas, que je me braque parfois et que je suis hermétique à ce que l'on peut me dire,mais ça fait toujours son chemin et ça mûrit, doucement, mais sûrement.

Courage à toutes,
                                   
                                    A.



.

Et puis quand même, c'est le 11 septembre  7 ans..
Partager cet article
Repost0

commentaires

Lou 14/09/2008 13:17

Je suis désolée.. je n'arrive plus à donner de nouvelles.je rentre le samedi midi , le dimanche je dors jusqu à midi et je repars le soir vers 18h.et entre je dois bosser.J'essayerai de faire un article le week prochain.Je m'inquiète pour toi, quand je lis ces articles.ne te laisse pas mourir je t'en supplie.Pourquoi et où est passé ton envie de t'en sortir avant ton départ en vacances ?je sais qu'il ne faut pas grand chose pour nous plonger plus bas que terre. mais que s'est-il passé ?Je t'envoie de gros bisous de courage.Merci d'avoir pensé à moi. Mais aujourd'hui, ne pense pas à moi, pense à TOI TOI TOI TOI TOI TOI TOI TOI. parce qu'il le faut !Lou

mélanie 12/09/2008 13:23

bonjour,j'ai découvert votre blog depuis peu. Vous êtes une excellente écrivaine, votre écriture est passionnante, il est vrai que cette histroire m'a fait parfois sourire, souvent émue et quelques fois pleurer. Cette histoire est la vôtre, elle est pas marrante c'est vrai..la vie vous a fait un merveilleux cadeau, celui d'être une véritable artiste pleine de talents, un jour, j'en suis sûr, vous serez libre de cette emprise qui vous empêche d'atteindre le sommet de votre personne, vous êtes vous, ils sont eux, elle est là ... elle partira.. et on sera sur le blog d'orchidea.Merci et bravo petite fleur...

Ankylosée 11/09/2008 22:13

Hum ... pas très rassurée. A cause du titre et des quelques phrases de la première partie ... Hâte de connaître le dénouement ...

orpheeline 11/09/2008 20:50

Belle orchidée,Moi qui venait chercher un peu de douceur ici, je repars avec inquiétude...Contrairement à Emy,j'ai l'impression que cet intriguant week end était plutot négatif... j'epsère vivement me tromper mais j'en doute...De mon coté, semaine en montagne russe, j'en parlerai aussi quand j'aurais "digérer"... Les instants cottonneux, j'aimerai y être en ce moment, dans le coton....J'epsère pouvoir bientot lire le récit de ce week end, j'espère bientot avoir de bonnes nouvelles de ta part...courage ma belle, il faut y croire...demain sera meilleur!

Emy 11/09/2008 14:18

Contente de ton retour. Il y a un côté intriguant ce WE ! J'ai hâte de lire la suite, en espérant que ce soient des nouvelles positives. Je t'embrasse.

*anorchidea*

  • : [La pÂleur mOntre JusQu'où le cOrps PeUt cOmprendRe l'âMe]
  • : Le pardon ne pouvant s'envisager, seule une vengeance violente, une décharge de tout ce qu'il y a de mauvais, malsain, au plus profond du subconscient, pourrait permettre de ne plus penser aux noirs souvenirs qui gangrènent ma chair me rendant chaque jours un peu plus malade. Mes pieds s'enlisent, mon esprit les suit. Je me perds. L'anorexie fait partie de ma vie depuis trop lontemps.
  • Contact

Des visites...

Recherche

Au Grenier